Lundi 1 juin 2020
Couplage bancal
Face à face peu convaincant entre deux compositeurs contemporains
Beethoven - Knecht

En 1785, le compositeur, organiste et théoricien Justin Heinrich Knecht (1752-1817) achève une symphonie en sol majeur intitulée « Le portrait musical de la nature » : musique à programme en cinq mouvements dont les deuxième et quatrième très courts, préparant et prolongeant le troisième. On nous raconte notamment : « Une belle soirée où le soleil luit, les ruisseaux traversent le vallon, les moutons sautent et la bergère fait entendre sa douce voix (1), Le ciel commence soudain à devenir sombre, l’orage approche à pas lents (2), L’orage gronde avec toute sa force, le torrent roule ses eaux avec un bruit épouvantable (3), L’orage s’apaise peu à peu, les nuages se dissipent, le ciel devient clair (4), La Nature transportée de joie élève sa voix vers le ciel par des chants doux et agréables (5) ». Rien d’étonnant à ce qu’on ait  rapproché cette symphonie de la Pastorale de Beethoven, de vingt-trois ans postérieure et d’une tout autre envergure. Mais rien n’indique que Beethoven ait connu le « portrait musical » de Knecht. C’est en tout cas la première fois que les deux ouvrages sont enregistrés ensemble. On a sans doute là une fausse bonne idée. La symphonie de Knecht est parfois séduisante mais surtout « bien gentille »,  et son Orage beaucoup trop long et répétitif. Eternel problème : faut-il pour attirer l’attention sur une œuvre oubliée le  voisinage d’un tube ? Mieux vaut en ce qui concerne Knecht  se tourner vers la version dirigée par Christian Benda (Naxos) : le Finale y est apparemment entendu dans son intégralité, et le couplage plus équilibré avec des ouvertures de Philidor.
Marc Vignal

Justin Heinrich Knecht : Le portrait musical de la nature - Ludwig  van Beethoven : Symphonie n°6 « Pastorale »
Akademie für alte Musik Berlin
Direction musicale : Bernhard Forck
1 CD Harmonia Mundi HMM 902425
1 h 07 min

mis en ligne le samedi 2 mai 2020

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.