Mercredi 14 novembre 2018
Couperin galant
Un divertissement léger et soigné
François Couperin - Concert dans le goût théâtral

Pour Skip Sempé, le 350ème anniversaire de la naissance de François Couperin est l’occasion de sortir des sentiers battus, et de montrer d’autres facettes de son œuvre. Il a conçu un concert de chambre pastiche autour du huitième concert des Goûts-Réunis, lui-même soupçonné d’être un acte de ballet connu alors sous le nom de Concert dans le goût théâtral. Et pour ce faire, il fait appel à l’intégrale des Airs sérieux et à boire. Ce Concert est un divertissement pastoral et léger, ce que faisaient d’ailleurs Lully et Charpentier dans ce même style galant, avec des airs entremêlés de divertissements instrumentaux. On peut d’ailleurs admirer la façon dont les voix et les instruments s’entremêlent  : Karina Gauvin, Sandrine Rondot et Isabelle Desrochers dialoguent de façon charmante avec le Capriccio Stravagante. On est certes loin de ce qui fit de François Couperin « Le Grand », mais la qualité de l’interprétation réhausse ces pages qui pourraient fonctionner comme des bonbonneries. Avec pour seule réserve que ce type de musique peut lasser au disque, alors qu’elle était conçue pour être écoutée autant que vue, et pour divertir en bonne société.
Albéric Lagier

Prologue : L'Embarquement pour Cythère ; Divertissement I : Zéphire modere ; Divertissement II : La Carte du tendre ; Divertissement III : Les amours badins ; Divertissement IV : Au Temple de l'Amour ; Divertissement V : Les Plaisirs de l'Ile enchantée ; Le Retour ; Tribut à nos amours
Karina Gauvin, Sandrine Rondot, Isabelle Desrochers (sopranos)
Capriccio Stravagante
Direction musicale : Skip Sempé
1 CD Paradizo PA0017
1 h 01 min

mis en ligne le vendredi 2 novembre 2018

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.