Mercredi 24 avril 2019
Comme du papier à musique
Des motets « enrichis » par L’Ensemble Correspondance
Motets & Elévations pour la Chapelle de Louis XIV

Quoiqu’elle n’existe que depuis le XVIIIème siècle, l’expression « être réglé comme du papier à musique » s’appliquait déjà parfaitement à l’étiquette de la cour au temps de Louis XIV. Durant les vingt années où il fut « sous-maître » (c’est-à-dire chef) de la Chapelle de Musique du roi, jusqu’en 1683, il fallait donc bien qu’Henry Du Mont composât de la musique aussi bien réglée que le papier qui la portait, et c’est le cas de ses petits motets écrits pour la messe quotidienne royale. Sans avoir l'invention d'un Marc-Antoine Charpentier, Du Mont se permit aussi d’imaginer des œuvres un peu plus recherchées, en particulier dans l’enchevêtrement des solistes, des chœurs et des instruments, inspirées par les grands motets composés pour les grandes occasions. Ce sont ces motets « enrichis » que l’Ensemble Correspondance interprète ici, avec un travail particulier sur l’accompagnement qui introduit des timbres originaux, par exemple ceux du luth et du basson. Le résultat est passionnant, met bien en valeur l’équilibre entre la religion (religiosité ?) compassée et le faste nécessaire (imposé ?), la musique calibrée et les touches de nouveauté. Justesse, précision, harmonie, beauté du son, faut-il redire que l’Ensemble Correspondance est un ensemble hors pair ? Oui, ce n’est jamais inutile.
Gérard Pangon

Henry Du Mont : Sept motets et cinq élévations
Ensemble Correspondance
Direction musicale : Sébastien Daucé
1 CD Harmonia Mundi HMC 902241
1 h 11 min

mis en ligne le lundi 23 mai 2016

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.