Mardi 18 septembre 2018
Comme d'habitude
Du Vivaldi bien de chez lui pour collectionneurs invétérés
Vivaldi - Concerti per archi III e Concerti per viola d’amore

Et voilà le 56 ! Non pas la partition de Vivaldi portant le numéro RV 56 dans le catalogue établi en 1973 par le musicologue danois Peter Ryom, (une sonate pour musette, vielle, flûte et hautbois), mais le cinquante-sixième CD de cette Edition Vivaldi, dont on remarque à chaque fois l’étonnante photo de couverture. L’entreprise, louable, s’appuie sur les manuscrits autographes du compositeur acquis en 1930 par la Bibilothèque de Turin, et depuis ses débuts, nombre d’interprètes y ont fait merveille, comme Rinaldo Alessandrini, Jean-Christophe Spinosi ou Christophe Coin. L’Accademia Bizantina fait partie des habitués et Alessandro Tampieri, au violon et à la viole d’amour, n’est pas moins méritant que ses prédécesseurs, mais à écouter ces concertos, la pique attribuée à Stravinsky revient en mémoire : « Vivaldi a écrit 500 fois le même concerto. » Sauf à consommer ces concertos par petites doses : dans l’un ou l’autre (particulièrement dans les concertos pour viole d’amour), on trouve alors un accord inattendu, une intonation nouvelle, un dialogue un peu inhabituel. Nul doute pourtant que les collectionneurs trouveront là leur bonheur, et qu’ils témoignent de l’influence vivaldienne sur la musique de son temps et sur les pensionnaires de l’Ospedale della Pietà qui en furent les premières interprètes.
Gérard Pangon

Concerti per archi III RV 109, 117, 118, 126, 138, 145, 152, 155, 161, 163, 165, 167 ; Concerti per viola d’amore RV 393, 394, 395, 396, 397
Alessandro Tampieri (violon, viole d’amour)
Accademia Bizantina
Direction musicale : Ottavio Dantone
2 CD Naïve OP 30570
1 h 55 min

mis en ligne le dimanche 3 juin 2018

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.