Mardi 18 septembre 2018
Alto pour briller
David Aaron Carpenter en mode exhibition
Motherland

S’il faut vraiment chercher un fil rouge dans ce double CD, ce n’est pas sous son titre (« la Mère patrie ») mais bien entendu dans l’alto de David Aaron Carpenter qui s’est imposé en quelques années seulement comme la vedette de l’instrument. Il n’a pas peur d’étendre le répertoire  avec une transcription pour alto du concerto pour violoncelle de Dvorak mi-figue mi-raisin : on admire partout les couleurs somptueuses du soliste plus que la profondeur des phrases faites justement pour faire briller l’instrument et on oublie vite un accompagnement très sommaire de Kazushi Ono. Le Concerto de Walton est plus réussi mais manque encore l’indispensable alchimie entre soliste et orchestre : si l’alto éblouit toujours par sa belle sonorité, il est nettement moins imaginatif que par exemple James Ehnes dans son récent enregistrement (voir ici) et surtout l’accompagnement de Vladimir Jurowski est bien moins fouillé que celui, splendide, d’Edward Gardner. On peut préférer le Concerto pour alto posthume de Bartók, plus équilibré et surtout plus habité côté soliste et côté orchestre. Le vrai point noir du programme sont les œuvres du compositeur d’origine ukrainienne Alexey Shor, d’un style néotonal naïf si pauvre en invention que l’on se demande ce qu’elles viennent faire après les autres pièces maîtresses du programme. 
Pablo Galonce

Dvorak : Concerto pour violoncelle (arr. pour alto de Joseph Vieland et David Aaron Carpenter) – Bartók : Concerto pour alto – Walton : Concerto pour alto – Shor : Seascapes - Two Songs for My Children - Well Tempered Chanson
David Aaron Carpenter (alto)
London Philharmonic Orchestra
Direction musicale : Kazushi Ono (Dvorak), Vladimir Jurowski (Bartok, Walton), David Parry
2 CD Warner Classics 0190295697693
2 h 34 min

mis en ligne le lundi 13 août 2018

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.