Jeudi 17 octobre 2019
A tombeau ouvert
Igor Levit livre sa (première ?) intégrale des sonates de Beethoven
Complete piano sonatas

2020, l’année du 250ème anniversaire de la naissance de Beethoven n’est pas encore commencée que les maisons de disques dégainent déjà, histoire d’occuper le terrain au plus tôt. Voici donc, enregistrée en studio (remarquable prise de son) en un temps record, une intégrale des sonates du maître de Bonn par l’un des pianistes les plus en vue d’aujourd’hui. Igor Levit avait fait une apparition fracassante avec une interprétation intense et déjà très mûre, malgré sa jeunesse, des cinq dernières sonates de Beethoven, reprise dans ce coffret très attendu. Peut-on parler de déception ? On n’y trouve plus en tout cas la densité d’idées qui faisait merveille dans ce premier enregistrement, densité remplacée ici par un ton péremptoire qui marche bien à certains moments mais qui laisse souvent l’auditeur sur sa faim. Comme si l’urgence éditoriale de ce projet avait gagné l’esprit du pianiste, Igor Levit se jette, avec des tempi à tombeau ouvert (premier mouvement de la « Waldstein »), dans une course à la vitesse éblouissante techniquement (on ne le prendra pas en défaut) mais qui frôle souvent le non-sens. Comme pour compenser ces courses folles, certains mouvements lents sont pris a contrario très mollement, à la limite de l’inarticulé créant un parcours beethovénien qui paraît plus une prise de contact qu’un véritable aboutissement. Rétrospectivement, les dernières sonates apparaissent ainsi encore plus posées, Himalaya parfaitement réussi après d’autres sommets ratés. A refaire ? 
Pablo Galonce 

Les 32 sonates pour piano
Igor Levit (piano)
9 CD Sony Classical
10 h O5 min

mis en ligne le samedi 21 septembre 2019

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.