Dimanche 16 décembre 2018
À fleur de peau
Claire Désert chez elle dans les méditations de Schumann
Schumann - Claire Désert

Le compagnonnage de Claire Désert avec Schumann n'en est pas à ses débuts qu'elle soit seule ou au sein d'une formation de chambre. Avec la Fantaisie opus 17, les trois Romances opus 28, et les Scènes de la Forêt opus 82, elle parcourt l’œuvre pianistique de Schumann, dans le temps, et dans ses affects. De ceux de l’amour brûlant qui lacèrent la Fantaisie écrite sous forme de flammes adressées à Clara, jusqu'à la poésie pure, peut-être inspirée de sous-bois scintillants, des Scènes de la forêt. Claire Désert fait autorité dans ce répertoire, et nous offre une Fantaisie fébrile, à fleur de peau, mais effleurée, souvent, par trop d’accords plaqués sans profondeur, des notes piquées plus que pointées, et si ces partis pris ne sont pas constants, ils finissent par faire perdre à la Fantaisie de sa fluidité. Ces défauts disparaissent dans les mouvements lents desRomances, et dans les Scènes de la Forêt, véritablement hallucinantes. En impression d’ensemble, l’auditeur restera sur le sentiment d’une interprétation envoûtante dans les pièces méditatives mais décevante ailleurs. Oublions les secondes et laissons-nous envahir par les premières.
Albéric Lagier

Fantaisie opus 17 ; Romances opus 28 ; Scènes de la Forêt opus 82
Claire Désert (piano)
1 CD Mirare MIR408
1 h 10 min

mis en ligne le samedi 29 septembre 2018

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.