Samedi 20 janvier 2018
Deux pour le prix d’un
Célimène Daudet rapproche Messiaen et Debussy
Messiaen, Debussy - Préludes pour piano

Célimène Daudet a l’art de faire découvrir, à chaque disque, des compositeurs négligés, ou des aspects passés souvent inaperçus d’autres plus connus (voir ici et ). Que le jeu des anniversaires amène à célébrer en 2018 Messiaen (né en 1908) et Debussy (mort dix ans après) est une coïncidence de calendrier, qui incite à des rapprochements qui eux, n’ont rien d’accidentel. Messiaen connaissait bien l’œuvre pianistique de Debussy, et dans ces Huit Préludes composés en 1928/1929, aux titres mystérieusement debussystes, il se fait lui aussi subtil coloriste (Orangé, veiné de violet, Gris velouté, reflets mauves et verts). Les univers sonores de ces deux compositeurs sont étonnamment proches, par leur chatoiement, la richesse de leur texture, les puissances d’évocation. Célimène Daudet qui a eu l’idée de ce rapprochement, démontre avec force la pertinence de cette mise en parallèle des Huit Préludes de Messiaen et les douze Préludes du 2ème Livre de Debussy.
Albéric Lagier

Olivier Messiaen : Huit Préludes - Claude Debussy : Préludes, Deuxième Livre
Célimène Daudet (piano)
1 CD NoMadMusic
1 h 19 min

mis en ligne le vendredi 12 janvier 2018

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.