Mercredi 23 avril 2014
Musique parfois précieuse mais CD précieux
Un must choral de Britten par le King's College
presque idéal



Britten - Saint Nicolas

Réalisé à l’occasion du centenaire de la naissance de Britten et rappelant ses liens avec le King’s College de Cambridge, ce CD réunit trois œuvres chorales de ses premières années (ou presque), assez célèbres et d’un abord plutôt séduisant. La plus importante est Saint Nicolas (1948), sur un livret bien ficelé d’Albert Crozier, qui relate en neuf sections l’existence que mena au IVème siècle cet évêque de Myra (Asie mineure), emprisonné sous Dioclétien et plus tard patron de la Grèce et de la Russie. L’oeuvre comprend une importante partie de ténor (Nicolas lui-même), destinée à l’origine à Peter Pears, le choeur racontant les miraculeuses aventures du héros. Dans la cinquième section (Nicolas arrive à Myra et est choisi évêque), on se croit dans Haendel. L’Hymn to St. Cecila, sur trois poèmes de W. H. Auden, est achevé par Britten sur le navire qui le ramène à ses risques et périls, au printemps 1942, des Etats-Unis (où il a atteint sa maturité d’artiste) en Angleterre (en guerre). Le chœur avec solistes est non accompagné, les voix de femmes ont la part belle. Rejoice in the Lamb (Réjouissez-vous dans l’Agneau), d’après un long et étrange poème du XVIIIème siècle écrit dans un asile d’aliénés et où il est question de chats et de souris, suit dans l’été 1943. La musique de Britten atteint parfois la préciosité, mais elle sait renouveler les formes traditionnelles et témoigner de qualités d’invention certaines. C’est ce qui ressort de ce CD homogène, un must pour les fans du compositeur.
Marc Vignal


Benjamin Britten
Saint Nicolas opus 42 ; Hymn to St. Cecilia opus 27 ; Rejoice in the Lamb opus 30
Andrew Kennedy (ténor)
Choeur du King’s College de Cambridge, Choeur de village de Sawston, Choeur CUMS, Britten Sinfonia
Direction musicale : Stephen Cleobury
1 CD KGS0003
1 h 17 min

mis en ligne le mardi 22 avril 2014

Bookmark and Share


 
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail

Concerts & dépendances
Platée : l'oisiveté est mère de tous les vices
Le cabinet de curiosités
Le Jardin de Monsieur Rameau, métaphore et métonymie
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.