Mardi 27 juin 2017
Un coup du Sor
Les inventions pour guitare d’un admirateur de Mozart
O cara Armonia – Guitar Works

Comme le dit Raymond Devos dans « J’ai des doutes » où il joue son étude n°5, « Sor était espagnol de 1778 jusqu’à… sa mort. » Fernando Sor décède en 1839 à Paris où il s’est installé douze ans plus tôt après une existence plutôt agitée qui, à partir de sa Catalogne natale, l’a mené à travers toute l’Europe en particulier à Londres, Moscou et Paris. En 1830, sa Méthode pour la guitare le confirme comme éminent pédagogue en plus d’interprète réputé, et on en finit presque par oublier ses compositions. Si ses Etudes font aujourd’hui partie des morceaux pour guitare les plus connus, ses Variations sur un thème de Mozart témoignent de l’admiration qu’il portait au compositeur de La Flûte enchantée. O cara Armonia (en vo Das klinget so herrlich) est le thème chanté par Monostatos et ses esclaves lorsque les clochettes de Papageno les ont « envoûtés », et Fernando Sor, dans ses Variations, en conserve l’atmosphère, à la fois espiègle et magique. Les Six airs de La Flûte qui l’ont inspiré et figurent dans son opus 19 sont à peu près de la même veine, mais la Fantaisie dédiée à Ignace Pleyel est d’une tout autre trempe : elle repose sur la virtuosité plus que sur le climat. Francesco Romano, qui a choisi une guitare Panormo de 1835 conçue sous la direction de Fernando Sor, lui-même,  se joue de ces partitions avec brio, et donne à chacune de ces petites pièces l’éclat qui lui convient.
Gérard Pangon
PS : le formidable sketch de Raymond Devos, on le retrouve ici

Fernando Sor : Variations sur un thème de Mozart op.9 ; Six airs choisis de La Flûte enchantée op.19 ; Fantaisie op.7 ; Quatre études tirées des op.6 et 29 ; Cinq menuets extraits des op.11, 3 et 24 ; Andante largo op.5
Francesco Romano (guitare)
1 CD Arcana AD 106 (Outhere)
1 h 10 min

mis en ligne le mardi 27 juin 2017

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.