Vendredi 22 septembre 2017
Questions existentielles
Schönberg vu par Romeo Castellucci : fascination presque intacte
Moses und Aron

Spectacle ou installation d’art contemporain ?  Pas facile de filmer un « événement » de Romeo Castellucci. A l’écran, l’ombre vibrante de son Parsifal bruxellois (voir ici) se perdait dans la grisaille. Quid du blanc de blanc de ce Moïse et Aaron, marqueur à la rentrée 2015 de la nouvelle ère Stéphane Lissner à l’Opéra de Paris (voir ) ? Le format cinémascope - Castellucci refusant que l’image soit polluée par des sous-titres -, est peut-être pour quelque chose dans l’équilibre qu’a su conserver le réalisateur François-René Martin : on ne voit pas tout, on ne comprend pas tout, mais la fascination demeure presque intacte, la déstabilisation aussi : le missile magique, le goudron noir sur blanc, le final spielbergien au pied de la montagne, le taureau-Veau d’or (plus cher à entretenir qu’une diva), autant de métaphores de la dernière réplique (« Ô Verbe, Verbe qui me manque ») de cette œuvre inachevée, où l’on parle tant pour dire l’impossibilité de dire autant que de montrer ? Philippe Jordan, à la tête d’un orchestre et d’un chœur virtuoses (en 1973, Georg Solti et Manuel Rosenthal avaient répété deux mois), trouve un équivalent sonore à l’esthétique castelluccienne, et tant pis pour les nostalgiques (mais en reste-t-il ?) d’un Schönberg dépourvu de toute sensualité. Duo de protagonistes plus équilibré qu’en direct : micro aidant, le ténor John Graham-Hall-Aaron tient tête sans problème au formidable Thomas Johannes Meyer-Moïse.
François Lafon

Moses und Aron
Thomas Johannes Meyer (Moses), John Graham-Hall (Aron), Julie Davis ( Ein junges Mädchen), Catherine Wyn-Rodgers (Eine Kranke), Nicky Spence (Ein junger Mann), Ralf Lukas (Ein Preister)
Choeur et Orchestre de l'Opéra National de Paris
Direction musicale : Philippe Jordan
Mise en scène : Romeo Castellucci
Réalisation : François-René Martin
1 DVD BelAir Classiques BAC 136
1 h 53 min

mis en ligne le vendredi 8 septembre 2017

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.