Jeudi 14 décembre 2017
Energie et mélodies
Haydn et Kraus, frères en symphonies
N°5 « L’homme de génie »

Pour le volume 5 de la série Haydn 2032, Giovanni  Antonini a recours à un autre orchestre, toujours sur instruments d’époque. Publiées en 1784, les symphonies n°80 en ré mineur et n°81 en sol majeur font partie d’un triptyque (n°79-81) précédant immédiatement les six Parisiennes (n°82-87). Par son alternance du majeur et du mineur et aussi par divers traits, comme son beau mouvement lent, la symphonie n°80 annonce de près La Poule (n°83), alors que dans la 81ème, l’énergie domine, quoique tempérée par de subtiles tournures mélodiques. Ce n’est pas la première fois qu’elles bénéficient d’interprétations de haut vol, ce qui est aussi le cas de la symphonie n°19 en ré majeur (sans doute 1760), une des quinze ou seize antérieures à l’engagement de Haydn par les Esterházy. Un grand attrait de ce CD est la splendide symphonie en ut mineur de Joseph Martin Kraus (1756-1792), cet  Allemand devenu maître de chapelle à la cour de Stockholm, né la même année que Mozart et mort un an après lui.  Composée à Vienne en 1783 (en hommage à Haydn) et peut-être revue à Paris en 1785-1786, cette symphonie fut en son temps l’œuvre la plus célèbre de Kraus. Publiée par Breitkopf à Leipzig en 1797, elle est en trois mouvements, avec une introduction lente inspirée de celle d’Iphigénie en Aulide de Gluck, comme Haydn et Mozart une des idoles de Kraus. On peut voir dans cette œuvre parfois très violente une des dernières manifestations du « Sturm und Drang ». Elle a déjà été enregistrée plusieurs fois, et il est bon d’en disposer  à nouveau.
Marc Vignal

Haydn : Symphonies n°80, 81 et 19. Joseph Martin Kraus : Symphonie en ut mineur VB 142
Orchestre de chambre de Bâle
Direction musicale : Giovanni Antonini
1 CD Alpha 676 (Outhere)
1 h 19 min

mis en ligne le lundi 27 novembre 2017

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.