Lundi 23 octobre 2017
Désembourgeoisement
Musique française mise au goût du jour par S.-M. Degand et C. Julien
So French

La pochette annonce clairement le ton du programme : l’image, d’abord, un air de liberté et de complicité ; le titre, ensuite, So French, autrement dit une certaine idée de la musique française. Les œuvres choisies précisent, elles, que cette musique-là est celle qui naît au tournant du XXème siècle dans les salons bourgeois, avec la volonté des interprètes (cf la pochette) d’en donner une version désembourgeoisée. Donc l’Introduction et Rondo Capriccioso de Saint-Saëns, qui ouvre cet album, démarre chaloupé pour mieux mettre en évidence la virtuosité des clins d’œil espagnols qui suivent. Donc la Sonate de Franck, considérée comme un monument par beaucoup, perd son statut pour devenir plus directe, avec un violon aux aigus acides qui lui donne une allure presque désinvolte. Donc la Méditation de Thaïs abandonne ses airs compassés pour se faire plus grinçante (avec les mêmes aigus) que douloureuse. Quant à la Tzigane de Ravel, à l’univers savamment populaire, elle se prête parfaitement aux jeux de Stéphane-Marie Degand et Christie Julien, qui dialoguent avec beaucoup d’humour et de fantaisie.
Gérard Pangon

Saint-Saëns : Introduction et Rondo Capriccioso – Franck : Sonate – Ysaÿe : Caprice d’après l’étude en forme de Valse de Camille Saint-Saëns – Massenet : Méditation de Thaïs – Ravel : Tzigane, rhapsodie de concert
Stéphane-Marie Degand (violon), Christie Julien (piano)
1 CD NoMadMusic NMM035
1 h 03 min

mis en ligne le vendredi 28 juillet 2017

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.