Jeudi 14 décembre 2017
Clarinette panache
Belles interprétations de Carl Maria von Weber par Raphaël Sévère
Carl Maria von Weber - Raphaël Sévère

Brillant orchestrateur, né seize ans après Beethoven et mort un an avant lui, à quarante ans, Weber fut au XIXème siècle le premier grand compositeur à ne plus se mouvoir dans l’orbite de Vienne. Sa musique instrumentale, relativement peu nombreuse, en témoigne autant que ses grands opéras romantiques. Comme Mozart, et avant Brahms, sa rencontre avec un clarinettiste lui inspirera plusieurs oeuves. Cette rencontre intervient à Munich en mars 1811, et le clarinettiste s’appelle Heinrich Bärmann. Le présent CD ne contient que des pages pour clarinette, sans toutefois celle qu’on joue le plus souvent, le quintette pour clarinette et cordes en si bémol majeur (1815). Ce n’est pas grave. Pour Bärmann, Weber  écrit immédiatement un concertino et deux concertos, les plus importants de l’époque avec ceux de Henrik Crusell (un Finlandais) et de Louis Spohr. Le premier, en fa mineur, est entendu à Munich dès le 13 juin. Sont exploitées avec adresse les possibilités expressives et sonores (en particulier dans le registre grave) de l’instrument. Sur un air de l’opéra Silvana, créé sans grand succès à Francfort en 1810 et sur lequel il importait d’attirer l’attention, sont composées (toujours en 1811 mais à Prague) sept variations pour violoncelle et piano. D’une toute autre envergure apparaît, pour la même formation, le Grand Duo concertant, commencé en 1815 (les deux derniers mouvements) et achevé à Berlin en novembre 1816. La clarinette et le piano sont traités sur un strict pied d’égalité, en virtuoses, avec panache, dans une atmosphère théâtrale permettant au compositeur de donner le meilleur de lui-même. Très belles interprétations (seul le concerto a été enregistré live, avec applaudissements à la fin).
Marc Vignal

Concerto pour clarinette n°1 opus 73 (J.114) ; Variations opus 33 (J.128) et Grand Duo opus 48 (J.204) pour clarinette et piano
Raphaël Sévère (clarinette), Jean-Frédéric Neuburger (piano)
Orchestre symphonique allemand de Berlin
Direction musicale : Aziz Shokhakimov
1 CD Mirare MIR 372
57 min

mis en ligne le jeudi 7 décembre 2017

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.