Dimanche 19 novembre 2017
Alphabet pour esprits doux
Résonances profondes et rythmes allègres de la guitare XVIIème
Alfabeto Falso

Outre trois pièces de Santiago de Murcia tirées de son Codex Saldivar de 1730, l’album rassemble des œuvres qui datent de la première moitié du XVIIème siècle, signées Foscarini, Kapsberger, Carbonchi, Valdambrini, Piccinini, Bartolotti et Corbetta. Ce répertoire soliste, a priori pour guitare baroque et théorbe, est ici « augmenté » d’une partie pour basse continue, le guitariste et théorbiste Simone Valleronta, associé au joueur de colascione (colachon) Josep Maria Marti Duran et au percussionniste Gabriele Miracle, s’appuyant sur « certains témoignages historiques sur les guitaristes et les théorbistes de l’époque montrant qu’ils jouaient leur musique « même » avec d’autres instruments… » Enrichi de résonances profondes – Passacaglia per la D de Bartolotti – et de rythmes allègres – des danses souples et élégantes de Kapsberger aux contorsions de Scaramanzie de Carbonchi ! –, cet « Alphabet pour guitare » (référence au système de notation publié en 1606 faisant correspondre à chaque accord une lettre), n’est que délice extrême pour esprits doux. Un avant-goût d’anthologies plus ambitieuses ?
Franck Mallet

Pièces de Foscarini, Kapsberger, Carbonchi, Valdambrini, Piccinini, Bartolotti, Corbetta, Santiago de Murcia
I Bassifondi
Direction musicale : Simone Vallerotonda
1 CD Arcana A 435 (Outhere Music)
50 min

mis en ligne le lundi 28 août 2017

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.