Lundi 27 mai 2019
Vivaldissime !
Minasi et Sinkovsky : la virtuosité en couleurs
Concerti per due violini e archi I

Vivaldi était apprécié pour ses qualités de virtuose, lesquelles lui donnaient l'occasion de jouer avec d’autres interprètes – son père certes, mais surtout la réputée Anna Maria, violoniste agile et accorte pensionnaire de l’Ospedale della Pietà. Rarement mieux que dans ses concertos pour deux violons, dont certains jugés injouables, ces qualités ne s’expriment. Exubérantes complicités, dédoublements ombrageux, rivalités farouches mais aussi périodes de calme et de réconciliation, tout les affects y passent et c’est ce qui fait que, malgré la profusion, on peut ne pas se lasser de les écouter à la chaîne. Les joutes violonistiques entre Riccardo Minasi et Dmitry Sinkovsky sont spectaculaires. Virtuoses sans retenue, ils n'en sacrifient pas pour autant les couleurs dont leurs interprétations sont riches, et l’ensemble Il Pomo d’Oro ne lésine pas sur les effets, à grands coups d’archets et de coups de tonnerre. Les concertos sélectionnés par Riccardo Minasi et Dmity Sinkovsy ne figurent ni dans l’Estro Armonico ni dans la Cetra, recueils publiés du vivant de Vivaldi : plus rarement joués, il réservent de belles surprises, dont le RV 515. Œuvres courtes, fulgurantes, selon le modèle imposé au genre par Vivaldi (3 mouvements courts rapide-lent-rapide), elles sont d’une telle vitalité que l’envie d’abandonner la galette monte, non qu’elle soit médiocre, loin de là, mais on se dit qu'un live doit être tellement mieux !
Albéric Lagier

Concertos pour deux violons et orchestre à cordes RV 508, 509, 510, 515, 517, 523
Riccardo Minasi et Dmitry Sinkovsky (violon)
l Pomo d’Oro
1 CD Naïve OP30550
54 min

mis en ligne le lundi 13 janvier 2014

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.