Mardi 15 octobre 2019
Un Massenet de tous les dangers
Nathalie Manfrino rend hommage au musicien de la femme
Méditations

Parmi les chanteurs français exportables, les sopranos lyriques taillées à la mesure de Gounod, Bizet et Massenet ne sont pas légions. Vint Nathalie Manfrino, imposée en 2008 par un CD carte de visite intitulé Airs d’opéras français. La voici dans un programme Massenet - disparu il y a tout juste cent ans -, accompagnée par un connaisseur : Michel Plasson. Ce dernier l’a probablement confortée dans son attention à ne jamais sacrifier le texte au son, ni la musique à l’effet. Dans ce programme original, Manon et Salomé côtoient Marie-Madeleine et la Vierge, et la wagnérisante Esclarmonde voisine avec la berliozienne Ariane. Nathalie Manfrino s’offre même une Méditation de Thaïs transformée en Ave Maria, une pièce très kitsch qu’elle doit beaucoup aimer, puisqu’elle l’a interprétée lors des dernières Victoires de la Musique sur France 3. Contrepartie de ce louable éclectisme, tous ces personnages s’adressent à des voix différentes, et celle de Nathalie Manfrino est mise à rude épreuve : aigus poussés, vibrato envahissant, ligne de chant malmenée. Massenet, musicien de la femme, aurait regretté qu’une si jolie chanteuse s’abîme la voix pour lui.
François Lafon

Airs extraits de La Vierge, Marie-Magdeleine, Thaïs, Hérodiade, Sapho, Grisélidis, Esclarmonde, Le Roi de Lahore, Manon, Cléopâtre, Le Cid, Ariane
Nathalie Manfrino (soprano)
Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo
Direction musicale : Michel Plasson
1 CD Decca 476 4823
1 h 14 min

mis en ligne le samedi 10 mars 2012

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.