Mardi 15 octobre 2019
Un fruit à mûrir
Le Schumann prématuré de Jan Lisiecki, pianiste doué
Schumann

Vingt ans et l’air plus jeune encore, le Canadien Jan Lisiecki s’est lancé à la scène comme au disque (chez Deutsche Grammophon tout de même) dans Chopin, qu’il interprète avec une simplicité de bon aloi. Le voici dans Schumann, qui exige un plus grand apport personnel. Dans l'Introduction et Allegro appassionnato et dans le plus rare Introduction et Allegro de concert op. 134 (jamais enregistré chez DG, dit la promotion), qui sont des pièces un peu plus que charmantes mais où le charme peut suffire, il fait preuve de sa fraîcheur et de sa musicalité habituelles : phrasés inventifs, nombreuses couleurs. Dans le Concerto, chef-d’œuvre fréquenté par tous les pianistes à commencer par les plus grands, il tient sa place, coaché par le chef (et pianiste) Antonio Pappano, lequel s’avoue « un peu jaloux » et ajoute que « ce qui est si rafraîchissant dans son jeu, c’est qu’il ne cherche pas à ajouter une maturité artificielle ». Certes, mais faute de maturité justement, faute d’une vue d’ensemble de l’œuvre, il nous livre de jolis moments d’autant plus isolés que l’accompagnement de Pappano avec "son" Orchestre de l'Académie Sainte Cécile de Rome est plus sécurisant que galvanisant. Un fruit de qualité, mais pas tout à fait assez mûr.
François Lafon

Concerto pour piano. Introduction et Allegro appassionato. Introduction et Allegro de concert - Traümerei (extrait de Kinderszenen)
Jan Lisiecki (piano)
Orchestra dell'Accademia Nationale di Santa Cecilia
Direction musicale : Antonio Pappano
1 CD Deutsche Gammophon 4795327
1 h 12 min

mis en ligne le dimanche 17 janvier 2016

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.