Vendredi 18 octobre 2019
Un Fidelio à hauteur d’homme (DVD)
Nikolaus Harnoncourt et la « qualité Zürich »
Fidelio

Un Fidelio tout simple, cela change ! Ni le metteur en scène Jürgen Flimm, valeur sûre du théâtre en Allemagne, ni Nikolaus Harnoncourt, dont on connait pourtant l’amour pour la philologie, n’ont cherché midi à quatorze heures dans ce spectacle typique de la « qualité Opéra de Zürich ». Le premier nous raconte cette histoire d’amour conjugal plus fort que la tyrannie sans clin d’œil appuyé à notre temps (les costumes sont d’époque), et le deuxième ne cède pas à la mode de mélanger les diverses versions de cet ouvrage pour lequel Beethoven a peiné à trouver une forme définitive. Du coup, cet opéra boiteux, qui commence comme un singspiel (l’opéra comique allemand), se poursuit comme un mélodrame romantique et finit en oratorio, perd toute grandiloquence, et devient une moralité intemporelle, intimiste presque. Les chanteurs sont à l’avenant, et nous rappellent que Fidelio est post-mozartien plutôt que pré-wagnérien. Harnoncourt lui-même, que l’on a connu plus véhément, plus soucieux de secouer les traditions, trouve là une sorte de sagesse. Pas de grand frisson donc : la prison n’est pas sordide, le méchant ministre n’a ni mèche ni moustache, la fidèle Leonore et l’honnête Florestan trouvent en Camilla Nylund et Jonas Kaufmann des interprètes à l’échelle humaine, et les « Heil ! » qui ponctuent le triomphe final ne font pas froid dans le dos. On peut le regretter. Après tout, c’est peut-être cela, la vraie philologie.
François Lafon

Fidelio
Camilla Nylund (Leonore), Jonas Kaufmann (Florestan), Alfred Muff (Pizzaro), Laszlo Polgar (Rocco), Elisabeth Rae Magnuson (Marzelline), Christoph Strehl (Jaquino)
Choeurs et Orchestre de l’Opéra de Zürich
Direction musicale : Nikolaus Harnoncourt
Mise en scène : Jürgen Flimm
Réalisation : Felix Breisach
1 DVD Arthaus Musik 107 111 (2004)
2 h 14 min

mis en ligne le mercredi 10 mars 2010

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.