Mardi 19 mars 2019
Un face à face au sommet
Bach et Prætorius mis en parallèle par le Huelgas Ensemble
PraeBACHtorius

Acte 1 : on plonge. Avec une prise de son aussi proche, on est au cœur du chœur dont les voix sont absolument sublimes. On vibre, on frissonne, on frémit à chaque nuance, on retient son souffle entre deux mélodies et puis on repart, emporté, fasciné par cette extraordinaire musicalité, cette manière de phraser la musique sacrée qui suggère à chaque instant l'au-delà de la partition : la Réforme, la foi, Luther et son obsession du salut. Entracte : on reprend ses esprits. La mise en parallèle de chorals de Michael Praetorius et de Jean-Sébastien Bach, composés sur les mêmes textes à un siècle d'intervalle, raconte à la fois l'histoire de la musique et celle du protestantisme allemand des XVIème et XVIIème siècles. Prætorius a un côté militant, direct, convaincu et convaincant ; Bach ne l'est pas moins, mais sa tendance « cinquième évangéliste » l'amène à construire de manière plus ornée, plus polyphonique, ses récits musicaux, pour une liturgie maintenant bien installée. Acte 2 : on replonge. Chaque choral, aussi court soit-il, prend un nouveau relief, accroche par sa structure, sa construction, sa spiritualité. Et ce répertoire plutôt méconnu, qui constitue le programme judicieusement construit et magnifiquement interprété par Paul van Nevel et son Huelgas Ensemble, s'avère être le chaînon manquant, nécessaire et indispensable.
Gérard Pangon

Chorals de Michael Prætorius et Jean-Sébastien Bach
Huelgas Ensemble
Direction musicale : Paul van Nevel
1 CD Sony Music
1 h

mis en ligne le mercredi 7 juillet 2010

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.