Mardi 15 octobre 2019
Un Durón qui ne vaut pas le turron
Musica Ficta tente de revivifier le baroque de Sebastián Durón
Cuando muere el sol – Tonos humanos y divinos

Que des érudits passent leur temps à fouiller les caves, les arrière-boutiques et les coins les plus retirés des couvents et bibliothèques pour dénicher d’improbables partitions de compositeurs immémorés, c’est formidable : sans eux, des pans entiers de l’histoire et de la musique n’auraient plus aucune existence. Que des musiciens donnent vie à ces airs retrouvés, c’est indispensable : sans eux, ces musiques resteraient à l’état de traces sur un papier jauni. Que des éditeurs s’attachent à enregistrer ces interprétations, c’est courageux : sans eux, les musicologues pointilleux et les mélomanes passionnés auraient des manques dans leur discothèque. Pas sûr toutefois que, pour l’amateur ordinaire, ces enregistrements fassent partie des indispensables : si à la fin du XVIIème siècle, Sebastián Durón est célèbre, comme organiste de la Chapelle Royale espagnole, compositeur de tonos (ballades) et organisateur de spectacles, c’est-à-dire de zarzuelas, il faut bien avouer que ses mélodies ne brillent pas par leur originalité et leurs inventions. Il était, dit-on, capable de composer en un rien de temps toutes sortes de musiques, profanes ou sacrées (humanos y divinos), savantes ou populaires, ce qui ajoutait à sa réputation. Aujourd’hui que le temps les a patinées, on s’aperçoit que ces honnêtes musiques, même honnêtement interprétées, ne laissent toujours pas d’impérissables traces.
Gérard Pangon

Sebastián Durón : Mélodies diverses – Gaspar Sanz : Canarios ; Gran duque – Santiago de Murcia : Gaitas - Diego Xarava : Obra en lleno de 3e tono
Angelique Zuluaga (soprano), Colleen Hughes (mezzo-soprano), Brooke Green, Erica Rubis, Josh Keller (viole de gambe)
Musica Ficta
1 CD Arion ARN68825
1 h 12 min

mis en ligne le dimanche 12 août 2012

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.