Mardi 15 octobre 2019
Un Comte Ory gueulard
L’avant-dernier opéra de Rossini en version bouffe
Rossini - Le Comte Ory

L’Opernhaus de Zurich a une prédilection pour l’opéra français. En 2011, la production de l’avant-dernier opéra de Rossini était attendue, car écrit en français, corrigé pour l’occasion de nombreuses mutilations d’éditeurs et recyclant nombre de pages du Voyage à Reims, de trois ans son aîné. Avec Cecilia Bartoli dans le rôle titre, le succès était assuré. Pourtant, Moshe Leiser et Patrice Caurier transposent, comme par habitude (voir ici), l’action dans la France provinciale des années 50 en accumulant les caricatures lourdingues. Bérets basques et kil de rouge, poulagas benêts et bonnes soeurs à cornettes façon Gendarme de St Tropez, le grand Charles à tous les étages et une avalanche de « trucs » à vocation gaguesque, font perdre de vue les subtilités de l’œuvre de Rossini et de ses deux librettistes, dont Scribe. Cecilia Bartoli ne se le fait pas dire deux fois et pratique le double abattage, vocal et scénique, le reste de la troupe itou : double peine pour les amateurs d’opéras légers et double plaisir pour les fans d’opéra-bouffe au beaujolpif. A l’inverse, dans la fosse, Muhai Tang fait le pari, plus honorable pour Rossini, du raffinement, ce qui crée un décalage notable avec les blagues de ce Comte Ory gueulard qui tonne au-dessus de sa tête.
Albéric Lagier

Le Comte Ory
Cecilia Bartoli (Comtesse Adèle), Javier Camarena (Comte Ory), Rebeca Olvera (Isolier), Liliana Nikiteanu (Ragonde), Teresa Sedlmair (Alice), Oliver Widmer (Raimbaud), Ugo Guagliardo (le Gouverneur)
Orchestre La Scintilla, Choeur de l'Opernhaus de Zurich
Direction musicale : Muhai Tang
Mise en scène : Moshe Leiser et Patrice Caurier
Réalisation : Olivier Simonnet
1 DVD Decca 074 3467
2 h 22 min

mis en ligne le jeudi 8 mai 2014

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.