Mardi 15 octobre 2019
Un cas d’école
Kenneth Weiss, en jeune musicien désireux d’apprendre
Das Wohltemperierte Klavier

Le fait est avéré, les 96 pièces du Clavier Bien Tempéré ont été écrites par Jean-Sébastien Bach dans l’intention d’explorer les richesses harmoniques des 12 tons de la gamme, " pour la pratique et le profit des jeunes musiciens désireux de s'instruire et, au fil du temps, de ceux qui sont déjà familiers de cet art. " Volontairement ou involontairement, c’est au pied de la lettre d’intention pédagogique et d’humeur peu badine que Kenneth Weiss aborde les Woltemperierte Klavier en une suite d’exercices impeccablement lus, mais trop appliqués et sans grand souffle. Question de rythme sans pulsions, d’ornementation parfois trop sèches, parfois trop précieuses ?  On suspecte l’erreur de casting, Kenneth Weiss prenant la pose du jeune musicien plutôt que de l’homme déjà familier de cet art, ce qu’il est. Voilà un cas d’école, mais qui nous a fait abandonner le fil du temps au-delà du deuxième terme (fin du premier livre). Deux heures tout de même.…
Albéric Lagier

Le Clavier bien tempéré, BWV 846-893
Kenneth Weiss (clavecin)
4 CD Satirino SR141
4 h 00 min

mis en ligne le lundi 21 avril 2014

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.