Lundi 14 octobre 2019
Un Brahms au souffle court
C’est pourtant Dietrich Fischer-Dieskau qui dirige
 
Le même, pas pareil
Un Brahms qui respire
Quatrième symphonie
Concerto n° 2 pour piano et orchestre – Symphonie n° 4

Dietrich Fischer-Dieskau, à Otto Klemperer : « Maître, me ferez-vous l’honneur d’assister à mes débuts de chef d’orchestre ? » Réponse d’Otto Klemperer : « J’aimerais beaucoup, mais ce soir-là, je chante Le Voyage d’hiver. » Le mot est dur (et sa véracité n’est pas vérifiée), mais Klemperer ne se trompait pas : ce n’est pas parce qu’on est le plus grand baryton de l’époque que l’on est automatiquement un grand chef, et vice-versa. DFD ne s’est pourtant pas découragé. En 2002, à soixante-dix huit ans, il a couronné cette carrière-bis en dirigeant ce programme Brahms. Comme d’habitude lorsqu’il tient la baguette, on sent qu’il a tout compris, mais le bras ne suit pas toujours. Dans la 4ème Symphonie, la pâte orchestrale est travaillée, mais la respiration, le déploiement et l’enchaînement des thèmes ne sonne pas naturel. Idem dans le 2ème Concerto, surnommée « symphonie avec piano » tant la partie orchestrale est importante. Comme accompagnateur, Fischer-Dieskau n’est pas plus à l’aise et son expérience de chanteur ne lui est apparemment pas plus utile. L’orchestre court derrière le solide Konstantin Lifschitz (vingt-six ans à l’époque), qui vient sans problème mais sans poésie à bout de cet épuisant chef-d’œuvre. Précision à l’usage des amateurs : le Konzerthausorchester Berlin n’est autre que l’ex-Symphonique de Berlin-Est, longtemps dirigé par Kurt Sanderling et concurrent du Philharmonique à l’époque où la ville était coupée en deux.
François Lafon

Concerto n° 2 pour piano et orchestre – Symphonie n° 4
Konstantin Lifschitz (piano)
Konzerthausorchester Berlin
Direction musicale : Dietrich Fischer-Dieskau
2 CD Orfeo C 810 102 A
1 h 31 min

mis en ligne le dimanche 7 novembre 2010

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.