Mardi 16 août 2022
Un Apache à Rome…
Pascal Rophé offre une nouvelle chance au jeune Ravel
Cantates pour le Prix

À la tête de « son » Chœur et Orchestre national des Pays de la Loire, Pascal Rophé a eu la bonne idée de rassembler en un double album les épreuves que Ravel destina au Concours de Rome, entre 1901 et 1905. Engoncées dans une forme passée – la cantate – et souvent affublées de textes ridicules, ces partitions ne furent publiées qu’un demi-siècle après la mort du compositeur… Ravel l’Apache (!), déjà auteur du Quatuor, du cycle vocal Shéhérazade, de la Pavane pour une infante défunte et des Jeux d’eau pour piano, se situe ici entre Delibes, Gounod, Saint-Saëns et Massenet – ce dernier aurait d’ailleurs voté pour un premier Prix lors de la présentation de Myrrha en 1901, selon Gérard Condé. L’orientalisme grandiose de celle-ci, « scène lyrique » vaguement inspirée de Byron, bénéficie de l’interprétation superlative de Vannina Santoni (Myrrha) et Michael Spyres (Sardanapale), héros d’une ardeur échevelée. Sophie Koch déçoit dans le rôle-titre d’Alcyone (1902), fracassante « scène dramatique » également d’une durée généreuse de près d’une demi-heure : on lui préfère l’élégance suprême de Mireille Delunsch (legato, articulation, sensibilité…), indétrônable sous la direction de Michel Plasson (EMI, 2000). Vingt ans après son premier enregiqtrement, toujours avec Plasson, Véronique Gens endosse à nouveau le costume de la fée Alyssa : une « légende irlandaise » (1903) pleine de charme où la soprano est entourée avec goût par le ténor Julien Behr, le baryton Jacques Imbrailo et un orchestre idéalement vaporeux. Au sein du groupe des plus rares « mini cantates » ou chœur avec orchestre (durées moindres, quatre à six minutes), des Bayadères (1900) à L’Aurore (1905) – et sa citation de Asie (Shéhérazade) ! – en passant par Tout est lumière (1901), La Nuit (1902) et Matinée de Provence (1903), on apprécie la finesse du style des interprètes qui préfigure la transparence aérienne des alliages voix et vents de Daphnis et Chloé.        
Franck Mallet

• Wagner, Debussy, Britten, Ravel et Badelt par l’ONPL, dir. P. Rophé le 2/07 à Nantes, Rossini, Haydn et Bizet les 20/07 aux Sables d’Olonne, 22/07 à Pornic et 23/07 à Noirmoutier ; Lalo et Bizet les 22/07 au Lude, 23/07 à Château Gontier et 24/07 à Ancenis.

Ravel : Alyssa (1903) ; Alcyone (1902) ; Myrrha (1901) ; L'Aurore (1905) ; La Nuit (1902) ; Les Bayadères (1900) ; Matinée de Provence (1903) ; Tout est lumière (1901)
Véronique Gens (soprano), Vanina Santoni (soprano), Sophie Koch (mezzo-soprano), Janina Baechle (mezzo-soprano), Clarisse Dalles (soprano), Julien Behr (ténor), Michael Spyres (ténor), Jacques Imbrailo (baryton), Mathys Lagier (ténor)
Chœur et Orchestre national des Pays de la Loire
Direction musicale : Pascal Rophé
2 CD BIS 2582 (distribué par Outhere)
1 h 42 min

mis en ligne le lundi 4 juillet 2022

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.