Mardi 19 juin 2018
Travail à l’ancienne
Dans Beethoven, Murray Perahia au sommet de son art
Sonates op. 106 "Hammerklavier" et op. 27/2 "Clair de lune"

A soixante-dix ans, après les avoir étrennées en public, Murray Perahia enregistre la plus populaire (« Clair de lune ») et la plus monumentale (« Hammerklavier ») des trente-deux Sonates pour piano de Beethoven, selon lui « intéressantes à coupler en raison de leurs différences ». Un travail à l’ancienne, en ces temps où l’on joue à qui enregistrera le plus jeune les pièces qui exigent le plus de maturité. Du pur Perahia, couronnant ses Beethoven des années 1980-1990 chez Sony (une quinzaine de Sonates, excluant celles-ci et - pour le moment ? -, les trois dernières) : technique transcendante (extraordinaire indépendance des doigts), maîtrise de l’architecture, mais grande économie expressive, frustrante pour qui aime les interprétations flamboyantes. Là aussi un travail à l’ancienne : l’art cache l’art dans cette « Hammerklavier » décantée, où la montagne de notes (1177 mesures, quarante minutes d’exécution) trouve naturellement ses pics et ses vallées, sans sentimentalisme exagéré dans l’abyssal "Adagio à variations", sans surchauffe dans la fugue finale (« con alcune licenze », « avec quelques licences »). Autre gageure dans la « Clair de lune » :  échapper à la routine. Pour cela Perahia ne ralentit ni ne surcharge l’illustre premier mouvement ("Adagio sostenuto"), pour mieux faire porter l’expressivité sur le dernier ("Presto agitato"), souvent mené à la charge. Sans oublier cette évocation de la harpe éolienne, très populaire à l’époque, dans cette œuvre qu’il conçoit davantage comme une fantaisie que comme une sonate, plus libre dans sa forme que la « Hammerklavier ». 
François Lafon

Sonates pour piano op. 106 "Hammerklavier" et op. 27/2 "Clair de lune"
Murray Perahia (piano)
1 CD Deutsche Grammophon 4798353
55 min

mis en ligne le mercredi 21 février 2018

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.