Dimanche 18 août 2019
Swing Weill
Avec l’Ensemble Modern, une interprétation de Weill bien troussée
Kurt Weill - Mahagonny Songspiel - Chanson des Quais

Troisième collaboration discographique autour de Weill entre l’Ensemble Modern et le chansonnier, chef d’orchestre et compositeur HK Gruber, après les albums « Berlin im Licht » (Largo, 1990) et L’Opéra de quat’sous (RCA-BMG, 1999), ce nouvel opus rassemble, dans l’esprit de « Berlin im Licht », tubes et raretés. Ainsi, au Mahagonny Songspiel de 1927 est associé le recueil Chansons des Quais, destiné à la pièce de Jacques Deval Marie Galante et composé en France en 1934 – dont les interprètes offrent une version inédite, imaginée comme un compagnon possible de Mahagonny, pour un ensemble de treize musiciens : ah, la guitare hawaïenne dans J’attends un navire et cette réorchestration du Grand Lustucru ! Avec ce fou génial de HK Gruber, un ensemble Modern qui allie grandeur et finesse pour vivifier l’esprit du cabaret, les sopranos Ute Gfrerer et Winnie Böwe (français impeccable dans Deval !) associées aux cinq hommes du chœur Amarcord de Leipzig, on ne peut trouver interprétation mieux troussée pour ce théâtre gouailleur et désinvolte.  
Franck Mallet

Mahagonny. Ein Songspiel (1927) ; Chansons des Quais (Songs of the Waterfront) (1934/2017) ; Kleine Dreigroschenmusik (1928)
Ute Gfrerer (soprano), Winnie Böwe (soprano)
Amarcord, Ensemble Modern
Direction musicale : HK Gruber
1 CD EMCD-040
1 h 18 min

mis en ligne le jeudi 9 mai 2019

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.