Samedi 25 juin 2022
Sourires chez les Stuart
Le hautbois à l'honneur à la cour d'Angleterre par La Petite Ecurie
The Queen’s Favourites

En 1702, à la mort accidentelle du roi d’Angleterre Guillaume III, son épouse, Anne Stuart lui succède sur le trône. Cultivée, affable, c’est une femme appréciée de ses sujets, qui défend l’anglicanisme et réussit enfin à associer l’Ecosse à l’Angleterre pour créer le Royaume Uni de Grande-Bretagne. Passionnée de musique, elle pratique le clavecin et la guitare, et s’entoure de musiciens, en particulier d’une bande de hautboïstes : depuis cinquante ans, les hautbois d’origine française font fureur en Angleterre. En référence à La Grande Ecurie de Louis XIV, les interprètes de cet album, trois hautboïstes, un bassoniste, un percussionniste, ont nommé leur Ensemble La Petite Ecurie, pour aborder ce répertoire plutôt méconnu de la cour d’Anne Stuart. Dès l’ouverture de la Suite en ut majeur de James Paisible, on est pris par le rythme enjoué et les sonorités insolites de cette musique de théâtre, d’apparat ou de simple divertissement. Chaque pièce est constituée d'une suite de danses, petits morceaux courts et expressifs comme autant de variations dans un même climat. L’interprétation est lumineuse, souriante, quand il le faut, même dans The Queen’s Farewell de James Paisible qui fut joué pour les funérailles de la reine Mary en 1695. Quant à la Suite Angloise de Purcell, c’est une sélection tirée de The Fairy Queen, Bonduca et King Arthur.
Gérard Pangon

James Paisible : Suite en ut majeur ; Prélude IV en sol mineur ; The Queen’s Farewell – Thomas Morgan : Ouverture en sol mineur – Henry Purcell : Suite Angloise – Gottfried Finger : Ouverture en fa majeur
La Petite Ecurie
1 CD Arcana A527 (Outhere)
1 h 08 min

mis en ligne le mercredi 25 mai 2022

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.