Lundi 25 mars 2019
Sonates du soir
Plongée dans l'Allemagne des alentours de 1700
Abendmusiken

La musique allemande des alentours de 1700 fait l’objet de nombreux enregistrements : pièces d’orge ou de clavecin, cantates luthériennes, œuvres d’église diverses, etc. Il s’agit ici, et ce n’est pas la première fois, de sonates instrumentales avec basse continue : quatre compositeurs autour du grand Buxtehude. L’organiste de Lubeck a laissé vingt-et-une sonates en trio dont quatorze publiées dans les années 1690 et sept restées manuscrites. Elles ont la particularité, sans être les seules à l’époque, d’exiger un instrument ancien, la viole de gambe, en même temps que le violon. Les deux magnifiques sonates enregistrées ici, en ut majeur et en sol majeur, sont de celles ne comportant pas de mouvements de danse. De Johann Adam Reinken, organiste à Hambourg, qui aurait atteint (on en doute maintenant) l’âge de cent ans et dont n’ont survécu qu’assez peu d’ouvrages, on entend la quatrième (en ré mineur) des six sonates pour deux violons, basse de viole et basse continue de son recueil Hortus Musicus, publié en 1687. Trois d’entre elles, intégralement ou en partie, furent transcrites pour clavier par Bach. Disciple de Schütz à Dresde, Johann Theile rencontre Buxtehude à Lubeck et fonde en 1678, avec Reinken, l’Opéra de Hambourg. Sa belle Sonata duplex a 3 témoigne de sa science contrapuntique. On décèle dans la sonate en si bémol pour violon, viole de gambe et basse continue (en sept mouvements) de Philipp Heinrich Erlebach des influences italiennes, ce qui la distingue du reste du programme. On admire, en particulier dans Theile et Buxtehude, la maîtrise et l’engagement des interprètes. Les concerts de Buxtehude à Lubeck étaient appelés  Abendmusiken (Musiques du  soir) : d’où le titre de ce CD.
Marc Vignal

Johann Theile : Sonata duplex a 3 - Dietrich Buxtehude : Sonates BuxWV 266 et 271 - Philipp Heinrich Erlebach : Sonata quinta - Johann  Adam Reinken : Hortus Musicus IV
Ensemble Stravaganza - Domitille Gilon (violon), Louis Creac’h (violon), Robin Phato (basse de viole), Vincent Maurice (théorbe), Thomas Soltani (clavecin), Chloé Sévère (orgue)
Direction musicale : Domitille Gilon, Thomas Soltani
1 CD Muso MU 025
51 min

mis en ligne le mardi 29 janvier 2019

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.