Mardi 24 novembre 2020
Simon manifeste
Simon Zaoui rayonne sur un pianoforte des années 1850
 
Le même, pas pareil
L'intégrale de référence sur pianoforte
Paul Badura-Skoda
Beethoven, un nouveau manifeste

Année Beethoven oblige, après les inévitables et énièmes rééditions de début d’année assorties d’une poignée d’inédits ou de « premières » en CD, des publications moins classiques sont apparues, à l’image du récital de lieder de Ian Bostridge (voir ici), celui d’un jeune interprète comme Théo Fouchenneret (voir ici), ou encore ce nouvel hommage de Pierre Henry : sa 10e Symphonie… pour deux orchestres (voir ici). Depuis Badura-Skoda, le pianoforte a lui aussi suggéré un Beethoven parallèle et alternatif, ranimé récemment par Jos van Immerseel (voir ici). Distingué notamment dans Debussy (Polymnie) et Fauré (Aparté), Simon Zaoui réunit trois sonates, la 1ère et la 3ème, op. 2 et la 13ème, op. 27, sur un piano Gebauhr des années 1850 de la collection Jean-Marc Touron. La spécificité de l’instrument, doté d’une mécanique « viennoise » aux marteaux garnis de feutre et recouverts d’une fine couche de cuivre, avec « un son clair et rayonnant » (pour reprendre la formule de l’interprète), convient particulièrement à ces partitions chantantes des années 1790. S’ajoute la finesse de jeu, fougueuse et déliée de Simon Zaoui – « Scherzo » de la Sonate n° 3, « Allegro vivace » de la n° 13 ! – même si la tonicité du grave fait défaut ici ou là dans les passages lents et méditatifs – 2ème mouvements des Sonates 1 et 2 – ou douloureux – « Adagio » de la Sonate n° 13.        
                                           Franck Mallet

• En concert à Boulogne-Billancourt, Seine musicale, avec François Salque et Pierre Fouchenneret (22/11) et Concerto Köln (6/12).

Beethoven : Sonates pour piano n° 1, op. 2, n° 13, op. 27 et n° 3, op. 2
Simon Zaoui (piano Gebauhr)
1 CD Hortus 194 (dist. UVM/AVM)
1 h 07 min

mis en ligne le lundi 26 octobre 2020

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.