Mercredi 24 octobre 2018
Saveurs insoupçonnées
L’Ensemble Zefiro met les Brandebourgeois en couleurs
The Brandenburg Concertos

Ils ont beau constituer un fonds de commerce abondamment utilisé par les formations baroques, on est toujours avide de découvrir une nouvelle interprétation des Concertos brandebourgeois en espérant qu’elle en révélera quelque côté caché. Avec celle-ci, on n’est pas déçu. Fort du titre d’origine, Six Concerts Avec plusieurs Instruments Dédiées A son Altesse Royalle Monseigneur Crétien Louis, Marggraf de Brandenbourg (sic sur la partition autographe en français), l’Ensemble Zefiro s’attache justement à mettre en avant ces instruments auxquels Bach, de manière inhabituelle, donne une grande importance. Dans les premiers Concertos, en particulier, où les cors, les hautbois, le basson, la flûte et la trompette ont la part belle, ce sont eux que l’on entend magnifiquement dialoguer alors que le reste de l’orchestre constitue un accompagnement de second plan. Dans le Sixième, ce sont les altos, à leur tour, qui occupent le devant de la scène. La qualité de l’enregistrement reflète bien ce choix, et l’atmosphère sonore est ainsi toute nouvelle. Sans pour autant se départir de ce rythme métronomique qui les caractérise, ces Concertos acquièrent alors des couleurs et des saveurs insoupçonnées qui placent cet album aux tout premiers rangs des versions de référence.
Gérard Pangon

Concertos brandebourgeois n°1 à 6 BWV 1046 à 1051 ; Suite n°2 en si mineur BWV 1067
Ensemble Zefiro
Direction musicale : Alfredo Bernardini
2 CD Arcana A 452 (Outhere)
1 h 52 min

mis en ligne le mercredi 10 octobre 2018

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.