Lundi 17 décembre 2018
Rome, la magnifique
Un programme finement orchestré par Rinaldo Alessandrini
Un viaggio a roma

À la suite de débuts discographiques chez Tactus et le regretté Opus 111, le claveciniste et chef d’orchestre Rinaldo Alessandrini et ses musiciens du Concerto Italiano sont devenus des fidèles du label Naïve. Ce « Voyage à Rome », capté en deux séances distinctes (2015 et 2017), rassemble des airs de Haendel et Stradella, ainsi que la cantate Su le sponde del tebro de Scarlatti (enchanteur lamento central !), ponctués d’instrumentaux pris chez les mêmes, auxquels s’ajoutent un fragment de concerto de Muffat et un Concerto grosso de Corelli. Le chef reconnaît lui-même dans sa présentation qu’il s’agit là d’une « photographie incomplète » de la vie musicale romaine, « couvrant quelques dizaine d’années ». Qu’importe, car son programme, finement orchestré, glorifie une période particulièrement faste… Partenaire de longue date d’Alessandrini, la contralto Sara Mingardo enchante d’entrée de jeu en duo avec la soprano Sandrine Piau dans un air de la sérénade d’Aci, Galatea e Polifemo du jeune Haendel, pétri de culture italienne. Ensuite, toujours en osmose avec le chef romain, la soprano, prend seule le relais avec d’autres merveilles de ce mélodiste si talentueux. Spectaculaire dans un air virtuose et trompetant de La resurrezione – exécutée au Palais Ruspoli, en avril 1708, le dimanche de Pâques –, elle apporte une grâce infinie à Tu del ciel ministro eletto du Trionfo del Tempo e del Disinganno – oratorio créé l’année d’avant –, autant qu’elle restitue l’élégie amère de deux airs bouleversants du San Giovanni Battista de Stradella. Prenez le temps de découvrir les autres trésors à l’affiche de ce splendide « Voyage à Rome ».
Franck Mallet

Haendel : Sonate à 5, HWV 288 ; Aci, Galatea e Polifemo, HWV 72, ext. ; La resurrezione, HWV 47, ext. ; Il Trionfo del Tempo e del Disinganno, HWV 46a, ext. - Stradella : Sonata a otto viole con un tromba ; San Giovanni Battista, ext. - Muffat : Propitia Sydera, ext. - A. Scarlatti : Su le sponde del Tebro, H 705 - Corelli : Concerto grosso, op. 6 n°4
Sandrine Piau (soprano), Sara Mingardo (contralto)
Concerto Italiano
Direction musicale : Rinaldo Alessandrini
1 CD Naïve OP 30565
1 h 11 min

mis en ligne le vendredi 23 novembre 2018

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.