Mercredi 23 janvier 2019
Rare et splendide
Une pastorale héroïque de Rameau royalement interprétée
Naïs

Naïs de Rameau, qui relève du genre pastorale héroïque, est une de ses œuvres composées pour célébrer la paix d’Aix-la-Chapelle (1748), qui met fin à la guerre de succession d’Autriche. Pour le livret, Rameau retrouve Louis de Cahusac, et la  création n’a lieu qu’en avril 1749. Le prologue, intitulé « L’accord des Dieux », montre Jupiter - Louis XV - rétablissant la paix dans l’univers : il  se réserve le ciel et la terre et attribue les flots à Neptune et les enfers à Pluton. Au cours des trois actes, on assiste aux amours de Neptune, qui apparaît déguisé, et de la nymphe Naïs, qui à l’acte I préside la fête des jeux olympiques de Corinthe. A l’acte II intervient le devin aveugle Tirésie (Tirésias), père de Naïs. Neptune triomphe de deux rivaux, un roi et un berger, et après avoir révélé son identité, fait de Naïs la souveraine du fond des mers. Sur cet argument plutôt mince mais offrant beaucoup d’occasions au déploiement du spectaculaire, Rameau écrit une musique splendide : airs, chœurs et danses se succèdent rapidement, on dresse l’oreille à l’écoute aussi bien des rythmes guerriers interrompant la chaconne de l‘acte I qu’aux bergeries et aux tendres musettes de l’acte II. Pour ne citer qu’eux, Chantal Santon-Jeffery et Reinoud Van Mechelen donnent tout leur dû à Naïs et à Neptune. La précédente intégrale de Naïs, chez Erato, non sans coupures, remonte à 1980 (CD en 1995). Avec celle-ci, le chef hongrois György Vashegyi inscrit une belle réussite de plus à son actif. Indispensable pour ceux qu’enchante et fascine ce répertoire.
Marc Vignal

Naïs
Chantal Santon-Jeffery (soprano), Reinoud Von Mechelen (ténor)
Purcell Choir, Orfeo Orchestra
Direction musicale : György Vashegyi
2 CD Glossa GCD 924003
2 h 28 min

mis en ligne le samedi 15 décembre 2018

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.