Mercredi 20 mars 2019
Quand les concerts concertent
Café Zimmermann joue Bach avec bonheur
Concerts avec plusieurs instruments – V

Dans les Concerts avec plusieurs instruments de Jean-Sébastien Bach, on trouve tous ses tubes pour orchestre : les Brandebourgeois, les Ouvertures, les Concertos pour violon, les Concertos pour clavecin… autant d’œuvres dont on se met à fredonner chaque mouvement dès les premières notes. Interpréter ces airs, qui se réduisent parfois à quelques souvenirs de répondeurs ou d’ascenseur, représente ainsi une entreprise périlleuse, mais Café Zimmermann, qui en est au cinquième et avant-dernier volume d’une intégrale amorcée en 2001, assume les risques et réussit son pari de tenir à chaque fois l’auditeur en haleine. La recette ? D’abord se fier au titre générique, autrement dit faire en sorte que les instruments, solistes ou non, se parlent, conversent, concertent : le dialogue permanent donne de la chair, de la vie. Ensuite jouer sur l’expressivité sans chercher à briller, sur le phrasé sans recourir à l’ornementation : pas la peine de laisser les trompettes étouffer les voisins ni les hautbois roucouler pour faire les enchanteurs. Manifester enfin le plaisir de jouer, avec un naturel qui transparaît à chaque note, refléter la convivialité qui devait exister au XVIIIème siècle pour les concerts hebdomadaires du Collegium musicum dans la taverne de Leipzig dont l’ensemble porte le nom.
Gérard Pangon

Ouverture n°3 en ré majeur BWV 1068 – Concerto pour clavecin en fa mineur BWV 1056 – Concerto Brandebourgeois n°6 en si bémol majeur BWV 1051 – Concerto pour trois clavecins en ré mineur BWV 1063
Céline Frisch (clavecin), Dirk Boerner (clavecin), Anna Fontana (clavecin)
Café Zimmermann
1 CD Alpha 168
59 min

mis en ligne le mercredi 23 février 2011

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.