Mercredi 23 octobre 2019
Processions du XVIIIème
Pièces rarissimes d'un organiste et compositeur ignoré
Jean-Jacques Beauvarlet-Charpentier

Natif d’Abbeville, Jean-Jaques Beauvarlet (1734-1794) ajoute à son patronyme celui de Charpentier. Fils d’un facteur d’instruments et organiste occasionnel, il devient lui-même l’un des premiers organistes français de son temps. Il débute à Lyon, où il fait publier des pièces de clavecin, puis occupe divers postes d’organiste à Paris
: à partir de 1783 à Notre-Dame, en alternance avec Claude Balbastre. Il est joué au Concert Spirituel dès 1759. Il semble avoir été jusqu’ici totalement ignoré comme compositeur : c’est la  première fois, sauf erreur, qu’il a les honneurs d’un enregistrement. Son Journal d’Orgue à l’usage des Paroisses et  Communautés religieuses (1784-1785), édité à Paris chez Le Duc, comprend en ses douze numéros, nous dit-on, quatre messes, six Magnificat, onze hymnes, plusieurs pièces diverses et six fugues. On entend ici une Messe en ré mineur (du n°4) et un Magnificat en sol majeur (du n°11) précédés d’un Grand-Chœur pour les entrées de procession (du n°12), en tout trente-deux pièces. Elles sont pour la plupart bien de leur temps, ce n’est pas du Couperin, on songe plutôt aux Balbastre, Duphly et autres Corrette. Non que la grandeur fasse défaut, mais l’Offertoire de la messe est illustré par un très profane Concerto de Hautbois ou Flutte (avec cadence de « soliste »). En 1781, le facteur d’orgue Grégoire Rabiny - d’origine allemande et établi à Toulouse - termine le grand orgue de la collégiale de Saint-Félix, dans le Lauragais, l’instrument (doté d’un superbe buffet Louis XVI) utilisé après restauration pour ce CD. Répertoire peu exploré, découverte à saluer.
Marc Vignal

Jean-Jacques Beauvarlet-Charpentier : Messe en ré mineur ; Magnificat en sol majeur
Pierre-Emmanuel Vaudiaux (orgue), Josep Gabré (basse-taille, plain-chant alterné)
1 CD Ligia 009294-18
1 h 19 min

mis en ligne le jeudi 13 juin 2019

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.