Vendredi 30 octobre 2020
Presque aussi beau
Cinquante ans après, Mozart par Giorgio Strehler
Die Entführung aus dem Serail

En 1965 au festival de Salzbourg, L’Enlèvement au sérail « de » Giorgio Strehler crée l'évenement. Nombreuses reprises : l’Opéra de Paris le voit en 1984. Le voici à la Scala de Milan en 2017, dirigé comme à la première par Zubin Mehta, à l’occasion du vingtième anniversaire de la disparition du metteur en scène et du dixième de son scénographe Luciano Damiani. Tombeau ou résurrection ? Les anciens retrouveront la magie Strehler, cette façon de danser au bord du gouffre, de raconter la fin d’un monde (il avait travaillé avec Bertolt Brecht) tout en échappant au réalisme (… et avec Louis Jouvet). Tout est là, daté mais presque aussi beau que dans nos souvenirs, dans cette reprise chantée par des gens qui à l’époque n’étaient pas nés, et pas plus que Les Noces de Figaro (quarante années à Paris, de Garnier à Bastille), le spectacle ne semble usé, donnant à réfléchir sur l’hypothétique pérennité des actuels fleurons du Regietheater. Et pourtant le plateau n’est pas parfait, dominé par le couple de valets (Maximilian Schmitt et la Française Sabine Devieilhe en Blondchen physiquement et vocalement aérienne), mais où Konstanze (Lenneke Ruiten) et Belmonte (Mauro Peter) sont un peu à la peine (on se souvient de la malheureuse Catherine Malfitano conspuée à Paris) et où le vilain Osmin (Tobias Kehrer) manque de creux sinon de bagout. Dirigeant Mozart comme on ne le fait plus mais avec un savoir-faire supérieur, Zubin Mehta veille sur l’héritage.
François Lafon

Die Entführung aus dem Serail
Lenneke Ruiten (Konstanze), Mauro Peter (Belmonte), Sabine Devieilhe (Blonde), Maximilian Schmitt (Pedrillo), Tobias Kehrer (Osmin), Cornelius Obonya (Selim)
Choeur et Orchestre du Teatro alla Scala, Milan
Direction musicale : Zubin Mehta
Mise en scène : Giorgio Strehler
Réalisation : Daniela Vismara
2 DVD C Major 752008
2 h 35 min

mis en ligne le samedi 10 octobre 2020

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.