Mercredi 20 mars 2019
Potion magique
Francesco Piemontesi sublime le piano de Mozart
Mozart Piano Works

Dans les aventures d’Astérix, Obélix n’a jamais droit à la potion magique : il est tombé dedans quand il était petit, sa force colossale est quasi naturelle. A écouter Francesco Piemontesi, on a l’impression qu’il a été plongé dès son plus jeune âge dans une marmite de potion Mozart : à trente ans tout juste, il le joue avec une évidence que bien des plus chevronnés n’ont pas. Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, son interprétation éblouissante ne repose pas sur la fougue de la jeunesse, mais sur un souci du détail, de la nuance, de la couleur, qui reflète une approche réfléchie, une maturité étonnante. Francesco Piemontesi possède l’art subtil de l’imperceptible pianissimo, celui qui donne toute sa grâce à une articulation, en même temps qu’une bonne dose d’élégance. On pourrait croire que cette recherche du raffinement frôle parfois l’afféterie, il n’en est rien. Comme il le faisait dans Dvorak et Schumann, mais mieux encore, Francesco Piemontesi joue droit et juste, avec une sobriété qui évite tous les pièges et tous les effets pour laisser vibrer la musique la plus pure, dans laquelle on plonge avec délice, comme sous l’effet d’une potion magique.
Gérard Pangon

Fantaisie en ré mineur K397 ; Sonate n°6 « Dürnitz » K284 ; Rondo en ré majeur K485 ; Rondo en la mineur K511 ; Sonate n°15 K533
Francesco Piemontesi (piano)
1 CD Naïve V 5367
1 h 08 min

mis en ligne le mercredi 21 mai 2014

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.