Mardi 19 mars 2019
Portrait d’un compositeur en deux concertos
Isabelle Faust fait une déclaration d’amour à Béla Bartók
Concertos pour violon n°1 et 2

Une récente biographie l’a montré, l’amour a joué dans l’œuvre de Bartók un rôle plus décisif qu’on ne le croit. Prenez le Premier Concerto pour violon (oublié jusqu’à sa création en 1958), fruit d’une passion malheureuse du jeune Béla pour une violoniste. Isabelle Faust, vraie amoureuse du compositeur (elle a commencé sa carrière discographique avec une éblouissante Sonate pour violon seul) a eu raison de revenir sur cette page trop négligée : joué avec une telle subtilité, ce Premier Concerto ne fait pas pâle figure face au magistral Deuxième, « le » concerto pour violon de Bartok. Avant de l’enregistrer, Isabelle Faust l’a longuement travaillé et n’a pas hésité à aller voir dans les manuscrits les intentions du compositeur. Son texte de présentation, très documenté, donne plus d’une clé d’accès à la partition et explique son choix pour la version originale. Le résultat, c’est une interprétation extrêmement fouillée, éloquente et riche, où chaque détail semble vibrer par sympathie avec l’ensemble de l’œuvre. Difficile de faire plus simple et plus touchant dans le tout premier thème, difficile aussi de négocier avec plus de naturel les affolants passages virtuoses. Isabelle Faust sait surtout varier les couleurs de son violon pour trouver une palette qui rend justice à toutes les atmosphères de l’œuvre et, vibrato mis sous contrôle, donne le plus fantastique (dans tous les sens du terme) deuxième mouvement, complétement lunaire. Daniel Harding, en veine, et l’Orchestre de la Radio Suédoise, très bien capté, sont pour quelque chose dans cette réussite.
Pablo Galonce

Concertos pour violon n°1 et 2
Isabelle Faust (violon)
Orchestre de la Radio suédoise
Direction musicale : Daniel Harding
1 CD Harmonia Mundi HMC 902 146
58 min

mis en ligne le jeudi 26 septembre 2013

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.