Mardi 18 septembre 2018
Polyphonies de la Contre-Réforme
Des musiques sacrées pour éblouir les fidèles
Benevolo - Missa Si Deus pro nobis - Magnificat

Né et mort à Rome, Orazio Benevolo, plus connu nous le patronyme de Benevoli (1605-1672), est un des principaux compositeurs italiens de la Contre-Réforme lancée au milieu du XVIème siècle par le concile de Trente. Fils d’un pâtissier français, il devient maître de chapelle à Saint-Louis des Français (1638-1641) puis entre au service de la cour de Vienne. En 1644, il est nomme directeur de la Capella Giulia à Saint-Pierre de Rome. On a faussement attribué à ce grand maître de la polyphonie la fameuse Missa salzburgensis à cinquante trois parties séparées, commande de la ville de Salzbourg : il ne fit que la copier, bien avant son exécution à Salzbourg vers 1782. Sa production est abondante. Sa Missa Si Deus pro nobis à seize voix aurait été composée vers 1660. Elle témoigne en ses diverses sections d’une grande variété : impressionnants tutti déclamatoires, épisodes concertants ou franchement polyphoniques. Telle qu’on l’entend ici, elle transporte d’un coup au centre d’une cathédrale. Avant et entre les cinq parties traditionnelles, un  hymne de Procession attribué à  saint Ambroise (IVème siècle), le  motet « Regina Terrae » et (pour la Communion) un Magnificat à seize voix de Benevolo  lui-même ainsi que des pages polychorales ou purement instrumentales de trois de ses prédécesseurs, sans oublier deux anonymes. Belles illustrations de la splendeur d’une époque où il s’agit non seulement d’édifier, mais aussi et surtout de séduire et d’éblouir les fidèles.
Marc Vignal

Orazio Benevolo : Missa Si Deus pro nobis ; Motet « Regina Terrae » ; Magnificat - Œuvres de Claudio Monteverdi, Giovanni Pierluigi da Palesrina et Girolamo Frescobaldi
Le Concert Spirituel
Direction musicale : Hervé Niquet
1 CD Alpha Classics Alpha 600 (Outhere)
1 h 04 min

mis en ligne le vendredi 24 août 2018

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.