Lundi 6 avril 2020
Perspectives flamboyantes
Santtu-Matias Rouvali continue d'enflammer Sibelius
Sibelius - Symphony n°2 - King Christian II

La Deuxième Symphonie de Sibelius (1902) est celle qu’on joue en Finlande dans les grandes occasions, c’est la plus populaire des sept, son message est en partie politique, ou du moins peut être perçu comme tel, son romantisme est collectif et national, pas individuel et légendaire comme dans la Première. Cette Première a fait récemment l’objet (avec En Saga), de la part de Santtu-Matias Rouvali et de l’Orchestre de Göteborg, d’un splendide enregistrement (voir ici) : cette grande réussite se renouvelle aujourd’hui. On ne saurait dire que la présente version de la Deuxième est la meilleure de toutes (il en existe plusieurs dizaines), mais elle est de celles qui s’imposent en priorité, en particulier parmi les plus récentes. On note dès le début une belle perspective sonore, des flûtes aux contrebasses, les sommets d’intensité sont flamboyants, aux contours bien nets, et on souscrit à l’écoute de la conclusion triomphale à l’affirmation selon laquelle « de toutes les grandes oeuvres du répertoire, aucune n’est mieux calculée pour enflammer un auditoire ». Les cinq mouvements de la suite d’orchestre tirée de la musique de scène pour Le Roi Christian II (1898) se situent au même  niveau, notamment la Ballade finale. L’Orchestre de Göteborg jouit d’une longue tradition sibélienne, et  on espère beaucoup  de ce qui deviendra avec le temps une nouvelle intégrale des symphonies.
Marc Vignal
 

Symphonie n°2 opus 43 ; Le Roi Christian II opus 27
Orchestre symphonique de Göteborg
Direction musicale : Santtu-Matias Rouvali
1 CD Alpha-Classics Alpha 574
1 h 19 min

mis en ligne le lundi 9 mars 2020

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.