Jeudi 1 juin 2023
Passions et découvertes
Dix heures d’œuvres conjuguées au féminin : une vraie découverte !
Compositrices

On n’en attendait pas moins du Palazzetto Bru Zane : rassembler autant de partitions quasi inconnues, composées au tournant du XXe siècle, et les confier à la fine fleur des interprètes d’aujourd’hui. De formidables découvertes qui laissent la part belle à Mel Bonis (1858-1937) – le piano et la musique de chambre partagés entre François Dumont, Victor Julien-Laferrière, Théo Fouchenneret, Roberto Prosseda, Alessandra Ammara, Marie Vermeulin et Nathalie Milstein ;  des mélodies par le ténor Yann Beuron, sans oublier trois pages d’orchestre par Le Capitole de Toulouse – les sœurs Lili et Nadia Boulanger – musique de chambre et première mondiale d’une exotique et tumultueuse Sirène de Nadia avec les solistes vocaux Anaïs Constans, Aude Extrémo et François Rougier, toujours avec le soutien de la formation toulousaine dirigé par Leo Hussain – Louise Farrenc (1804-1875) – honorée par David Reiland à la tête du National de Metz Grand Est dans sa Symphonie n° 3 au souffle beethovénien – et Augusta Holmès (1847-1903), dont l’orchestre capiteux de Ludus pro patria et de la cantate Andromède n’ont d’égal que l’extatique charme de ses mélodies, par Cyrille Dubois accompagné de Tristan Raës. Ces deux interprètes révèlent bien d’autres compositrices comme Jeanne Danglas, Marthe Braquemond, Clémence de Grandval, Marie-Foscarine Damaschino, Madeleine Jaeger, Marthe Grumbach ou Madeleine Lemariey (CD 7). Ailleurs, on apprécie le style noble de Charlotte Sohy – sa Symphonie en ut dièse mineur de 1917 sous la conduite de la cheffe Débora Waldman – de même que la fièvre débridée de la Grande Fantaisie-Quintette de Rita Strohl portée par le Quatuor Hanson et le pianiste Ismaël Margain. Autant de nombreuses pépites et d’absolues raretés qui enrichissent notre connaissance de cette période déjà si féconde, grâce au si passionné Palazzetto Bru Zane.           
Franck Mallet

Œuvres de Mel Bonis, Lili Boulanger, Nadia Boulanger, Marthe Bracquemond, Cécile Chaminade, Hedwige Chrétien, Marie-Foscarine Damaschino, Jeanne Danglas, Louise Farrenc, Clémence de Grandval, Marthe Grumbach, Augusta Holmès, Madeleine Jaeger, Marie Jaëll, Madeleine Lemariey, Hélène de Montgeroult, Virgine Morel, Henriette Renié, Charlotte Sohy, Rita Strohl et Pauline Viardot
Aude Extrémo (mezzo-soprano), Anaïs Constans (soprano), Cyrille Dubois, Yann Beuron, François Rougier (ténors), Théo Fouchenneret, Tristan Raës, Roberto Prosseda, Alessandra Ammara, Ismaël Margain, François Dumont, Frank Braley, Marie Vermeulin, David Zobel, Étienne Manchon, Nathalia Milstein, Célia Oneto Bensaid, Mihaly Berecz (pianos), Anna Agafia, Alexandre Pascal (violons), Claire Le Boulanger (flûte), Victor Julien-Laferrière, Héloïse Luzzati (violoncelles)
Orchestre national du Capitole de Toulouse, Quatuor Hanson, Orchestre national de France, Orchestre national de Metz Grand Est, Les Siècles
Direction musicale : Leo Hussain, Débora Waldman, David Reiland, François-Xavier Roth
8 CD Palazzetto Bru Zane BZ 2006
10 h 10 min

mis en ligne le samedi 13 mai 2023

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.