Mercredi 14 novembre 2018
Passion éternelle
Florent Boffard, interprète privilégié de Bartók
Racines

Bartók Boffard ? Une passion éternelle… Déjà, en 1999 et à l’époque qualifié(s) de « Nouveaux interprètes », un premier album où, associé à la violoniste Isabelle Faust, il se lance dans la Sonate n° 2, les Deux Rhapsodies et six transcriptions des Danses populaires roumaines, puis un second où, seul au clavier, le voilà combinant aux douze Études de Debussy, les Trois Études, op. 18 de Bartók. Avec ce troisième CD consacré au compositeur, le pianiste retrouve d’ailleurs l’influence de Debussy sur le jeune Bartók avec les Quatorze Bagatelles, op. 6, dont il magnifie la liberté de ton (Grave, Allegro, Valse - Ma mie, qui danse…), le mystère (Andante, Lento, Andante sostenuto, Rubato, Lento funèbre) et l’imprévu de ces coloris frottés au folklore (Vivo, Allegretto molto capriccioso) – une intensité propre au Hongrois. Plus encore, en plaçant au centre de sa sélection le célèbre recueil En plein air, Florent Boffard salue ce magicien des sons que fut Bartók, dans l’envol et la frénésie du rythme (Avec les fifres et les tambours) comme dans le jeu des résonances et des vibrations du son (La musique de la nuit) où, dans la descendance debussyste, il atteint une dimension surnaturelle, hors du temps. Épousant un instrument magnifiquement capté, Florent Boffard confirme une fois encore qu’il est l’interprète privilégié des répertoires des XX et XXèmes siècles – une intégrale serait bienvenue…     
 Franck Mallet

Bartók : Deux Danses roumaines, op. 8a, BB 56 ; Improvisations sur des chansons paysannes hongroises, op. 20, BB 83 ; En plein air, BB 89 ; Quatorze Bagatelles, op. 6, BB 50
Florent Boffard (piano)
1 CD Mirare MIR 410
1 h

mis en ligne le mercredi 24 octobre 2018

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.