Jeudi 17 octobre 2019
Pas assez de souffle pour une longue marche
Francesco Tristano passe Buxtehude et Bach à la moulinette minimaliste
Long walk

Le titre est bien trouvé : cette « longue marche » est celle du jeune Johann Sebastian Bach qui n’hésita pas à parcourir plus de 300 kilomètres à pied pour suivre l’enseignement de Dietrich Buxtehude, le maître incontesté de l’orgue dans l’Allemagne à la charnière des XVIIème et XVIIIème siècles. C’est aussi un clin d’œil à l’un des procédés typiques du baroque, l’utilisation des ostinatos (les « walking basses ») comme support d’une composition. Le tout joué sur un piano Yamaha CFX, un instrument « expérimental, produit de presque vingt ans de recherche sur le matériel, la couleur et les techniques de fabrication », enregistré avec pas moins de douze microphones. De Buxtehude à lui-même en passant par l’aria des Variations Goldberg de Bach, Francesco Tristano (Schlimé, comme il s’appelait autrefois) fait donc un saut de plusieurs siècles. Si l’idée était de montrer ce qui lie le baroque à une certaine tendance de la musique actuelle, en dépit de la distance historique et esthétique, c’est raté : malgré tout ce que les compositions de Buxtehude semblent avoir d’improvisations écrites, elles ne sont pas moins construites selon des règles bien précises et les jouer comme des pièces minimalistes n’aide pas à les rendre plus actuelles. Le jeu presque monochrome de Francesco Tristano, avec de longues plages répétitives, ne met pas précisément en valeur l’inventivité de ces pages. Le plus convaincant (ou le moins ennuyeux) sont les compositions du pianiste lui-même, moins par le retour sur les traditions baroques que par son jeu bien plus varié que dans Buxtehude et Bach.
Pablo Galonce

Buxtehude : Toccata BuxWV 165 ; Canzona BuxWV 168 et 173 ; Chaconne BuxWV 160 ; La Capricciosa BuxWV 250 - Bach : Aria et variation 30 des Variations Goldberg BWV 988 - Tristano : Long walk ; Ground bass
Francesco Tristano (piano)
1 CD Deutsche Grammophon 476 5003
1 h 01 min

mis en ligne le dimanche 10 mars 2013

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.