Mardi 15 octobre 2019
Paradis perdu
Ariane à Naxos, version longue : un retour pas vraiment réussi
Ariadne auf Naxos

Mais à quoi pouvait bien ressembler Ariane à Naxos dans sa version originelle, où l’ « acte » tragi-comique – privé du prologue adjoint plus tard – remplaçait la turquerie du Bourgeois Gentilhomme de Molière revu et corrigé par Hugo von Hofmannsthal ? Pas tout à fait au spectacle présenté au festival de Salzbourg 2012 en tout cas, où le metteur en scène Sven-Eric Bechtolf a encore compliqué l’affaire en ajoutant, en écho aux idylles Ariane-Bacchus et Dorante-Dorimène (Molière), celle que Hofmannsthal a vécu en 1911 avec la comtesse Ottonie von Degenfeld-Schonburg. Cela donne un patchwork fort long et indigeste, relevant d’une esthétique néo-kitsch assez pénible, surtout dans la première partie, dont ni Molière ni Hofmannsthal ni a fortiori Strauss ne sortent vainqueurs. Musicalement, rien ou presque de mémorable non plus : Ariane lourdement wagnérienne d’Emily Magee, Zerbinette virtuose mais sans éclat d’Elena Mosuc, seconds rôles fonctionnels. Par bonheur Jonas Kaufmann – bien que ridiculement attifé – vient donner de l’intérêt à l’interminable duo final, et prouver que le rôle de Bacchus, si souvent massacré, n’est pas forcément un casse voix pour ténor. Direction sans histoire de Daniel Harding, remplaçant Riccardo Chailly souffrant.
François Lafon

Ariadne auf Naxos
Emily Magee (Primadonna / Ariadne), Elena Moşuc (Zerbinetta), Jonas Kaufmann (Bacchus), Eva Liebau (Najade), Marie-Claude Chappuis (Dryade), Eleonora Buratto (Echo), Gabriel Bermúdez (Harlekin), Michael Laurenz (Scaramuccio), Tobias Kehrer (Truffaldino), Martin Mitterruntzner (Brighella), Peter Matić (Haushofmeister), Cornelius Obonya (Monsieur Jourdain), Thomas Frank (Der Komponist), Michael Rotschopf (Hofmannsthal), Regina Fritsch (Ottonie / Dorimène), Stefanie Dvorak (Nikoline), Johannes Lange (Lakai).
Orchestre Philharmonique de Vienne
Direction musicale : Daniel Harding
Mise en scène : Sven-Eric Bechtolf
Réalisation : Hannes Rossacher
1 DVD ou Blu-ray Sony 88843005759
3 h 12 min

mis en ligne le lundi 14 juillet 2014

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.