Mardi 19 mars 2019
Ombrelles, bibis et gelati
Cecilia Bartoli – Sol Gabetta : gourmandises sous le soleil de l’Italie
Cecilia & Sol - Dolce Duello

Bartoli – Fregoli même combat. Non que la mezzo soit ventriloque, mais elle aime autant changer de costume que cet Italien qui devint riche et célèbre avec des spectacles où il endossait parfois cent personnages par soir. Elle n’en est pas là (pas encore), mais joue cette fois-ci, avec Sol Gabetta, les jeunettes en goguette, sous le soleil de l’Italie, comme deux gourmandes de bibis, d’ombrelles et de gelati*. C’est du moins ce que suggère le livret de cet album dont le programme est beaucoup plus sage que l’image, mais tout à fait passionnant, avec quelques inédits (deux pages de Caldara et une de Porpora) et des arias pas très connues (une spécialité Bartoli), dont le duo donne une interprétation frissonnante. Car le duel, annoncé par le titre, est moins affrontement qu’un échange de politesses entre deux voix qui se tournent autour : le violoncelle de Sol Gabetta s’exprime en contrepoint quand Cecilia Bartoli s’envole (Albinoni – Il Nascimento dell’Aurora), ou bien amorce en soliste les lamentations comme pour manifester son empathie avec la voix humaine (Caldara – Nitroci ; Gabrieli – San Sigismondo ; Haendel - Ariana in Creta) ou encore joue carrément le dialogue (Porpora – Gli Orti Esperidi). Chaque pièce, délicatement ciselée, apporte ainsi son lot de trouvailles, remarquablement mises en valeur par les deux interprètes. Quant au concerto de Boccherini qui clôt ce programme, il permet à Sol Gabetta de donner libre cours à son expressivité.
Gérard Pangon
 
* C’est ce que laisse entendre le site web qui accompagne cet album, peaufiné et ludique comme à chaque parution d’un nouvel enregistrement de Cecilia Bartoli

Airs tirés d’opéras de Caldara (Nitocri ; Gianguir) – Albinoni (Il Nascimento Dell’Aurora) – Gabrielli (San Sigismondo, re di Borgogna) – Vivaldi (Tito Manlio) – Haendel (Ode for St Cecilia’Day ; Ariana in Creta) – Porpora (Gli orti Esperidi) – Boccherini : Concerto pour violoncelle n°10 en ré majeur
Cecilia Bartoli (mezzo-soprano), Sol Gabetta (violoncelle)
Cappella Gabetta
Direction musicale : Andrés Gabetta
1 CD Decca 4832473
1 h 17 min

mis en ligne le lundi 13 novembre 2017

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.