Mardi 15 octobre 2019
Musique française mais accents schumanniens
Les bons thèmes ne font pas forcément les bons enregistrements
L’Enfance

L’enfance est une période de promesse et d’attente, de légèreté et de simplicité, quelquefois même de naïveté. Le recueil de miniatures signées par quatre grandes figures de la musique française des 19ème et 20ème siècles, enregistré par Claire Désert et Emmanuel Strosser, voudrait illustrer ces caractéristiques. L’interprétation témoigne d’une complicité qui honore les défis des pièces pour piano à quatre mains. Elle a du mal cependant à nouer ces pièces en une gerbe. L’unité semble plus thématique que musicale, plus théorique que vraiment pianistique. Par ailleurs, l’ensemble manque considérablement de respiration, si bien que l’on frise la ritournelle pour certaines d’entre elles, surtout les plus endiablées de Bizet. Enfin et peut-être surtout, on ne goûte pas dans ce disque le génie de la musique française ; tout semble plutôt être joué selon une interprétation indument inspirée des Scènes d’enfant de Robert Schumann.
Katchi Sinna

Fauré : Dolly - Bizet : Jeux d’enfants - Debussy : Petite suite - Ravel : Ma mère l’Oye
Claire Désert et Emmanuel Strosser (piano)
1 CD Mirare MIR 190
1 h 06 min

mis en ligne le dimanche 3 mars 2013

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.