Lundi 15 octobre 2018
Mozart au bunker
Lucio Silla à Madrid, ou comment rater un Mozart de jeunesse
Lucio Silla

Dans les années 1980, tandis que des chefs tels Nikolaus Harmoncourt le ranimait musicalement, Jean-Pierre Ponnelle à Zürich et Patrice Chéreau à Milan ont redonné vie scénique à ce Lucio Silla, opera seria d’un Mozart de dix-sept ans, le premier dans une des fausses reconstitutions baroques dont il avait le secret, le second, entre tragédie racinienne et thriller en tricorne, devant un mur immense et dangereusement mouvant. Bien des relectures plus tard (c’est là la troisième captation DVD), Claus Guth (filmé à Madrid) durcit le propos, faisant de l’autocrate amoureux un tyran sadique hantant un bunker carrelé. Sans doute pour mieux faire passer les longs airs à da capo et les récitatifs (très) secs inhérents au genre, il fait surjouer les chanteurs, que l’on dirait en gros plan échappés d’un film muet, ce qui est un comble au milieu de tout ce bel canto. Une honnête distribution au demeurant, mais insuffisante en égard aux prouesses pyrotechniques requises. Particia Petibon elle-même peine en héroïne plus cornélienne que racinienne, tandis que le ténor Kurt Streit tente de compenser par la classe qu’il a toujours les moyens vocaux – et donc expressifs dans ce répertoire où le chant dit tout – qu’il n’a plus. Au chef Ivor Bolton, on pardonne presque d’avoir pratiqué de larges coupures tant il dirige sec et mou à la fois.
François Lafon

Lucio Silla
Kurt Streit (Lucio Silla), Patricia Petibon (Giunia), Silvia Tro Santa é (Cecilio), Inga Kalna (Lucio Cinna), Maria José Moreno (Celia), Kenneth Tarver (Aufidio)
Choeur et Orchestre du Teatro Real de Madrid
Direction musicale : Ivor Bolton
Mise en scène : Claus Guth
Réalisation : Jérémie Cuvillier
2 DVD BelAir Classiques BAC 150
3 h 00 min

mis en ligne le dimanche 15 juillet 2018

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.