Mardi 15 octobre 2019
Moussorgski sous-exposé à Amsterdam
Jansons reste dans l'esquisse
 
Le même, pas pareil
Des Tableaux pleins de lumière...
... restaurés par un visionnaire.
Tableaux d'une exposition (orchestration de Maurice Ravel)

Avant même d'écouter ce disque, on imagine qu'avec le plus bel orchestre au monde, Mariss Jansons va peindre les Tableaux les plus séduisants qui soient. Mais au fil des salles, cette exposition - du moins la musique composée par Moussorgski autour des toiles de son ami Victor Hartman - devient tout sauf un parcours captivant. Certes, le Concertgebouw reste une formation incomparable, mais Jansons se contente de montrer ses couleurs sans tirer profit de la virtuosité des musiciens. Les Tableaux vus par Jansons ont perdu un peu de leur caractère fauve prendre des tons pastels, le coup de pinceau est très fin mais le dessin se fait souvent imprécis et les petites histoires racontées par chacune de ces miniatures ont disparu. C’est trop sage, trop mesuré pour être vraiment visionnaire, et quand se ferme la porte de Kiev qui devrait terminer l’oeuvre dans une apothéose, la sensation est plutôt d’un vide magnifique. Pour finir, une question : est-il raisonnable de proposer aujourd'hui un disque au minutage si petit ?     
Pablo Galonce

Tableaux d'une exposition
Orchestre du Concertgebouw d'Amsterdam
Direction musicale : Mariss Jansons
1 SACD RCO Live
33 min

mis en ligne le lundi 1 février 2010

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.