Vendredi 18 octobre 2019
Motets de tradition
Un petit maître du XVIIIème toujours petit deux siècles et demi plus tard
Antoine-Esprit Blanchard - Magnificat à la Chapelle Royale

Parmi les compositeurs français du XVIIIème siècle, Antoine-Esprit Blanchard (1696-1770) est de ceux qui poursuivent la tradition versaillaise illustrée par Delalande tout en la modernisant en fin de carrière. Il personnifie en quelque sorte cette évolution. Né en Provence, formé à la cathédrale d’Aix, où Campra l’aurait remarqué, il est successivement maître de chapelle à Marseille, Toulon, Besançon et Amiens. Succédant à Nicolas Bernier, il obtient en 1738 l’un des quatre postes de vice-maître de chapelle de la chapelle royale de Versailles, et compose en 1745 un Te Deum pour célébrer la victoire de Fontenoy. La tradition poursuivie est celle du motet à grand chœur et « symphonie » (orchestre), faisant alterner chœurs et numéros pour solistes vocaux, sur paroles latines (la plus souvent un psaume) respectant plus ou moins la liturgie. Des trois motets de ce CD, le De profundis (1740) et le Magnificat (1741) datent des débuts versaillais de Blanchard, alors que dans In exitu Israel (1749) perce une autre époque, sous l’influence sans doute du compositeur Mondonville. On le ressent dès l’abord, d’autant que la couleur instrumentale n’est pas la même. On a malheureusement du mal, à l’écoute, à se persuader de la grandeur de Blanchard. Cela tient aussi bien à la musique, pas très originale, qu’à l’interprétation, pas toujours très convaincante. Et surtout, peut-être, à la prise de son, assez sèche.
Marc Vignal

Magnificat, De profundis, In exitu Israel
Anne Magouët (dessus), François-Nicolas Geslot (haute-contre), Bruno Boterf (taillle), Alain Buet (basse-taille)
Chœur de chambre les Eléments, Les Passions, Orchestre baroque de Montauban
Direction musicale : Jean-Marc Andrieu
1 CD Ligla Lidi 0202313-6
1 h 17 min

mis en ligne le vendredi 14 octobre 2016

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.