Samedi 25 juin 2022
Monza, modeste Milanais
Résurrection de quatuors du XVIIIème au ton galant
Opera in Musica - Carlo Monza Quartets

Parmi les compositeurs actifs à Milan lors des séjours de Mozart père et fils dans cette ville en 1770-1773, le plus connu aujourd’hui est Giovanni Battista Sammartini. Il y a aussi Carlo Monza (1735-1801), dont le nom n’est pas passé à la postérité. Elève de Sammartini, organiste et maître de chapelle à la cathédrale de Milan et à la cour de l’archiduc Ferdinand, il compose surtout des opéras et de la musique sacrée. Il est mentionné dans deux lettres de Leopold Mozart à son fils (alors à Mannheim) de la fin 1777. Carl Monza fait ici son entrée, sauf erreur, dans la discographie mondiale, avec six quatuors à cordes ayant survécu en manuscrits à la fois dans un fonds privé et à la Bibliothèque Nationale de France. Curieusement, il s’agit d’œuvres à programme se référant au monde de l’opéra, avec des titres significatifs : Gli amanti rivali, Opera in musica, La fucina di vulcano, Il gioccatore, Divertimento notturno, La caccia. Le nombre de mouvements va de trois à cinq, et on entend souvent de brèves scènes d’opéra sans paroles, en particulier des récitatifs instrumentaux confiés à l’un des deux violons ou à l’alto, jamais au violoncelle. On est loin des quatuors milanais KV 155-160 de Mozart. Fabio Biondi et Europa Galante interprètent à la perfection ces ouvrages de Carlo Monza, ils en tirent le maximum, mais il faut bien dire que s’ils séduisent au premier abord, on y trouve en fin de compte peu qui retienne l’attention. Leur ton galant, qu’on nous présente comme caractéristique de la fin du XVIIème siècle, n’en illustre qu’un des aspects, très modeste.
Marc Vignal

Carlos Monza : six quatuors à cordes
Europa Galante
Direction musicale : Fabio Biondi
1 CD Naïve V 7541
1 h 01 min

mis en ligne le samedi 21 mai 2022

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.