Mercredi 20 mars 2019
Mieux vaut tard que jamais
Enfin en DVD, Les Noces de Figaro « de » Giorgio Strehler
Les Noces de Figaro

Un sauvetage. Créé en 1973 à Versailles, repris au Palais Garnier, transporté à l’Opéra Bastille en 1990, déclassé (décors détruits) en 2003, remis à l’affiche (décors de la version Scala de Milan) en 2010, Les Noces de Figaro « de » Giorgio Strehler va fêter ses quarante printemps, battu seulement – à Paris tout au moins - par la Cantatrice chauve de Ionesco au théâtre de la Huchette. Le spectacle avait été télévisé en 1980 avec sa distribution d’origine, mais jamais rediffusé, puis filmé en 2006 et diffusé en DVD, mais dans la "version de Milan". Le revoilà à Paris, en HD, soigneusement filmé par Don Kent, et remis en scène par Humbert Camerlo, qui avait été l’assistant de Strehler. Toute une époque : décors nus, éclairages rasants, jabots de dentelle et lutte des classes. Plus rien des Noces rose bonbon jusque-là représentées. Un symbole aussi de la prise de pouvoir (ici pour le meilleur) des metteurs en scène de théâtre à l’opéra, bien avant les actuelles expérimentations du regietheater. Classiquement mais très finement dirigé par Philippe Jordan, le plateau est équilibré, et même classieux, pour peu que l’on oublie les gloires qui se sont succédées dans les divers rôles, et dont la liste apparaît dans le générique de fin.
François Lafon

Les Noces de Figaro
Luca Pisaroni (Figaro), Ludovic Tézier (le Comte), Barbara Frittoli (la Comtesse), Karine Deshayes (Chérubin), Ekaterina Siurina (Suzanne)
Choeurs et Orchestre de l'Opéra National de Paris
Direction musicale : Philippe Jordan
Mise en scène : Giorgio Strehler
Réalisation : Don Kent
2 DVD Bel Air Classiques BAC071
2 h 58 min

mis en ligne le vendredi 28 septembre 2012

Bookmark and Share
Contact et mentions légales.
Si vous souhaitez être informé des nouveautés de Musikzen laissez votre adresse mail
De A comme Albéniz à Z comme Zimerman,
deux ou trois choses et quelques CD pour connaître.